Lorsque l'on souhaite accueillir un animal chez soit il n'est pas toujours facile de savoir vers qui se tourner. Prendre auprès d'un particulier, d'un éleveur, d'une animalerie ou d'une association, quelle différence ? Et pourtant ! Depuis plusieurs années des lois ont été mises en places pour mieux encadrer cette démarche. Adopter en association, c'est faire le choix de s'engager dans l'amélioration de la protection animale. On vous explique pourquoi !

Sauver le double de vies

En France, on comptabilise plus de 13 millions de chats domestiques dont 68% d'entres eux ne sont pas stérilisés ! Rappelons qu'en 4 ans, un chat peut engendrer plus de 20 000 descendants. Ajoutons à cela plus de 200 000 abandons d'animaux (chiens, chats, NACS) par an et près de 90.000 euthanasies en fourrière !

Le saviez-vous ? En France, 11 animaux domestiques sont abandonnés toutes les heures !

Autant vous dire que ça déborde dans les refuges et les associations. En faisant le choix d'adopter en association vous faites un double sauvetage car la place libérée permet de sortir de la misère un autre animal.

Lire aussi --> Campagnes de stérilisation : pour quoi faire ? - Pourquoi faire stériliser son animal

Trouver un animal qui vous correspond

Qu'ils soient en refuge ou en association, les animaux côtoient au quotidien des bénévoles. Certains ont même la chance de vivre en famille d'accueil ! Leur histoire, leurs caractères, leurs comportements et leurs ententes sont donc déjà bien connus des équipes. Pour l'adoption d'un chien, en fonction des cas, l'animal aura déjà suivi des cours pour démarrer ou parfaire son éducation et/ou son comportement. Cette information vous sera également donné afin de s'assurer que vous aurez l'expérience / la capacité à gérer au mieux l'animal au quotidien.

Vous pourrez ainsi être correctement conseillé et accompagné dans le choix de votre futur compagnon. Pour certains cas, il vous est même proposé une période d'essai afin de s'assurer que l'entente et la colocation se passe au mieux avec l'ensemble des membres de la famille.

Lire aussi --> 9 bonnes raisons d'adopter un chat noir - A deux c'est mieux : 7 bonnes raisons d'adopter deux chats (ou plus !) - 7 bonnes raisons d'adopter un senior

Avoir un animal en règle avec un suivi vétérinaire !

L’avantage d'adopter en association est que vous êtes à l’abri des arnaques. En effet, toute association a un numéro RNA, qui est son numéro d’immatriculation. Vous pouvez le demander pour vous assurer de son authenticité.  

En adoptant en association, vous aurez la possibilité de rencontrer les animaux mais aussi de signer un contrat d’adoption et récupérer son carnet de santé. Cela vous garanti que l'animal est :

  • Identifié (obligatoire pour toute cession d'animal) ;
  • Sevré (obligatoire pour toute cession d'animal) ;
  • A jour dans ses vaccins (vaccins du chat - vaccins de lapin - vaccins du chien ;
  • Stérilisé (s'il est en âge de l'être) ;
  • En bonne santé (déparasitage, dépistage, soins divers, opérations ...) ;
  • Dans le cas où l'animal souffre d'une maladie ou d'un handicap particulier, l'information vous aura été donné en amont par l'association.

Lire aussi --> Vente et don d’animaux : attention aux arnaques sur internet - Ce que dit la loi sur la vente ou le don d'un animal - Comment dénoncer le non-respect de la réglementation en matière de vente ou de don d’un animal ?

Faire une bonne action aussi pour son porte monnaie

On pense souvent à tord qu'un animal donné coûte moins cher qu'un animal adopté en association ! Or, le prix de l'adoption correspond simplement au remboursement d'une partie des frais vétérinaires déjà engagé par l'association. Il s'agit souvent de l'identification, des vaccins, des tests de dépistage et de la stérilisation de l'animal.

Le saviez-vous ? Les associations bénéficient généralement de tarifs préférentiels vous permettant d'avoir un animal en règle et en bonne santé pour moindre coût !

En effet, le coût de l'adoption est donc largement inférieur au coût réel que vous auriez dû engagé si vous l'aviez fait vous-même. Par exemple, l'association va engager pour un chat les frais suivants :

  • Identification de l'animal : 70 euros
  • Primo + rappel de vaccin (typhus / croyza) : 2x50 euros
  • Test FIV/ Leucose : 100 euros
  • Stérilisation : entre 100 et 150 euros

Soit un coût total moyen de 370 euros alors que la contribution financière demandée pour l'adoption d'un chat varie entre 80 et 200 euros ! Un tarif totalement dérisoire lorsque l'on sait que les animaux secourus sont généralement blessés ou malades, des frais vétérinaires souvent coûteux qui ne sont pas compris dans le prix de l'adoption. Donc non ! Une association ne fait pas de bénéfice sur les animaux adoptés. Bien au contraire.

Si vous choisissez d'adopter un chat auprès d'un particulier "gratuitement", il faudra donc en moyenne débourser 370 euros pour un animal en règle. En sachant que si rien n'a été fait en amont, absolument rien ne vous garanti que l'animal n'est pas porteur d'une maladie !

Lire aussi --> Combien coûte réellement « l’acquisition » d’un animal ? - Pourquoi l'adoption en association est elle payante ?

Aider la cause animale

Le trafic d’animaux est le 3ème plus gros trafic après celui de la drogue et des armes. Il convient donc d’être extrêmement vigilant lorsque l’on souhaite adopter. Un seul mot d’ordre : vérifier et bien s’informer en amont avant de se lancer.

Le Fonds Saint Bernard soutien les associations de protection animale.  Mais impossible de venir en aide à ces animaux s’il n’y a pas d’adoptants. Alors notre message est clair : n’achetez pas, adoptez ! En effet, plus nous achetons, plus la demande croît. Et cela incite à la reproduction et donc au trafic ou au vol d’animaux, bien souvent au détriment du bien-être de l’animal. Faire le choix d'adopter en association c'est décider de lutter contre ce commerce et faire avancer la protection animale !

Lire aussi --> On a volé mon animal : que faire ? - Les avancées et actualités en matière de condition animale - Où en est la France en matière de maltraitance animale ? - Le 1er code juridique de l'animal voit le jour

Devenir l'ambassadeur de l'adoption responsable auprès de son entourage

Et oui ! Adopter en association permet aussi de donner voix aux associations et à leur cause. Et pourquoi pas ? Inspirer votre entourage à s'engager dans les mêmes démarches. Soyez donc fier de votre choix et du cercle vertueux dans lequel vous souhaitez vous engager. Toute l'équipe du Fonds Saint Bernard vous souhaite de très belles adoptions en association :)

Vous êtes prêt à adopter ? Ils vous attendent ici : 

Adopter un Chien - Adopter un Chat - Adopter un Lapin - Adopter un Equidé - Adopter un Nac - Adopter un animal de la ferme - Adopter un Furet - Adopter un Oiseau

Vous n'avez pas trouver votre coup de coeur ? Consulter notre annuaire des associations 

----

Découvrez le message d'Emmanuelle Rivassoux, marraine du Fonds Saint Bernard "Adopt don't shop"

Lire également --> Adoption : les bienfaits des animaux sur les enfants - Comment aider les associations de protection animale ? - Guide d'adoption du chat - Guide d'adoption du chien - Guide d'adoption du NAC - Guide d'adoption du lapin - Guide d'adoption de l'animal de ferme - Guide d'adoption du cheval, du poney et/ou de l'âne - Guide d'adoption du furet