Tout jeunes ou plus âgés, les chats peuvent se gratter par épisodes plus ou moins violents. Mais pourquoi ? Plusieurs raisons peuvent l’expliquer en fonction de leur environnement, de leur caractère ou encore de matériaux allergènes.

Mon chat a des parasites

C’est la première cause à envisager si votre chat se gratte. Pour détecter des puces, inspectez les poils de votre chat : petites plaies, minuscules excréments noirs et traces de sang partout où votre animal passe sont des indices de présence de puces. Selon le degré d’infestation de votre chat, il lui faudra peut-être un traitement externe (shampoing) mais le plus souvent, un traitement basique (pipette, cachet) suffira pour qu’il soit débarrassé de toutes les larves.

D’autres parasites externes comme les aoûtats ou les acariens ne sont pas ou peu visibles à l’œil nu et vont donc nécessiter une visite chez le vétérinaire, qui vous prescrira le traitement adéquat.

Enfin, certains parasites sont internes, notamment les vers. C’est pourquoi il est recommandé d’administrer du vermifuge 4 fois par an à votre chat. Pour vous en souvenir, vous pouvez lui donner à chaque nouvelle saison. Dans sa pâtée, écrasez-lui un ou deux cachets, selon la marque et le dosage préconisé, et le tour est joué !

Lire aussi --> Comment protéger naturellement son chat et son chien des parasites ?; Vermifuger son chat ou son chien: Pourquoi, quand, comment ?

Mon chat se gratte à cause du stress

S’il vit une situation angoissante, comme un déménagement ou des travaux, ou qu’il a tendance à stresser pour un rien, il est possible que votre animal se gratte au niveau de la tête voire du cou. Outre l’automutilation, d’autres manifestations du stress peuvent apparaître : problèmes d’hygiène, léchage excessif, recherche permanente de cachette, agressivité, etc. Si tous ces symptômes durent, parlez-en à votre vétérinaire pour écarter tout soupçon de maladie.

Pour l’aider à faire face à des événements stressants, n’hésitez pas à proposer à votre chat des jouets fourrés à la cataire ou à vaporiser de la valériane sur ses endroits fétiches. Leurs vertus relaxantes lui changeront sans doute les idées !

Lire aussi --> Le massage animalier, à quoi ça sert?

Je soupçonne mon chat de faire une allergie

Un chat qui se gratte près des oreilles ou du menton est susceptible d’avoir une allergie dite de contact. En attendant le rendez-vous chez le vétérinaire, il peut être judicieux de faire différents tests chez vous :

  • S’il mange dans des récipients en plastique, matériau qui peut être allergène, tentez de lui servir ses repas et son eau dans des bols ou des coupelles en verre, en inox ou en céramique par exemple ;
  • Si vous avez changé d’alimentation brutalement ou que vous avez introduit un nouvel aliment, essayez de le retirer de nouveau pour voir s’il y a un changement;
  • Analysez le type de litière que vous achetez : celles qui sont particulièrement poussiéreuses peuvent être irritantes pour certains animaux. Si c’est le cas pour votre animal, il présentera probablement d’autres symptômes témoins d’une maladie respiratoire (éternuements, respiration difficile, toux, etc.), de la diarrhée, des vomissements, etc. Les manifestations de ce type de symptômes doivent vous alerter et conduire à une consultation vétérinaire.

Lire aussi -->Les allergies au pollens chez le chien et le chat

Comment soigner les plaies de mon chat ?

Avant de résoudre la cause des démangeaisons, il est tout de même essentiel de traiter localement les plaies de votre animal. Ne le faites vous-même que si votre chat continue à agir normalement, c’est-à-dire qu’il joue, mange et dort comme à son habitude. S’il change de comportement, il peut être malade et doit être vu par un vétérinaire, y compris pour soigner ses plaies. En cas de doute, vous pouvez toujours appeler votre vétérinaire pour être certain(e) de faire le bon choix.

Si votre chat ne présente que des plaies superficielles et que vous jugez bon de les traiter vous-même, utilisez de la bétadine jaune ou Vétédine (antiseptique local) en diluant la solution dans de l’eau. Référez-vous bien au dosage indiqué sur le flacon. Une fois la solution diluée, trempez une compresse qui ne s’effrite pas et tamponnez doucement la plaie de votre chat.

Attention, ne pas utiliser d’alcool ou d’eau oxygénée, cela risquerait de piquer et de blesser l’animal.

Dans tous les cas, quelle que soit la cause des démangeaisons de votre chat, contactez votre vétérinaire pour obtenir les conseils et le traitement adaptés.

Cet article peut vous intéresser --> Dépression chez l'animal de compagnie : comment la détecter et que faire pour l'aider?