Le lapin nain est un animal affectueux, sociable et extrêmement craquant mais qui est fragile. Pour le protéger, ayez le réflexe de le faire vacciner. Vous pourrez ainsi le protéger contre deux maladies mortelles : la myxomatose et le VHD. La prévention reste la meilleure protection pour votre compagnon.

Quels vaccins pour mon lapin ?

Le vaccin contre la myxomatose

La myxomatose est une maladie virale très contagieuse qui n'a pas de traitements curatifs. Des traitements de soutien existent comme le gavage, la relance du transit intestinal, la ré-hydratation, le traitement antibiotiques…Mais l'issue reste la même : la mort de l'animal.

Cette maladie se transmet via un lapin infecté ou par des insectes types puces, acariens, poux ou moustiques. Les symptômes sont :

  • Lésions cutanées ou nodules autour de la zone infectée qui s'étendent aux yeux et aux parties génitales ;
  • Le lapin est abattu et apathique ;
  • Tête boursouflée ;
  • Yeux purulents ou fermés ;
  • Signes de pneumonie.

Le vaccin contre la maladie hémorragique VHD1 et VHD2

La VHD (ou RHD) est également une maladie virale très contagieuse et mortelle. La mort survient brutalement en quelques jours par hémorragie.
Elle se transmet par :

  • Les insectes ;
  • Les crottes d’animaux ayant mangé un animal infecté ;
  • Le foin.

Ces deux virus sont extrêmement résistants aux températures négatives comme aux températures élevées. La variante du VHD1 est le VHD2 qui contamine même les lapereaux alors que le VHD1 ne contaminait que les lapins de plus de 10 semaines.

Quand vacciner son lapin ?

Il est important de prendre conseil auprès de son vétérinaire. En effet, les vaccins ne protègent pas contre les mêmes maladies et ils ne peuvent pas tous être injectés au même âge. Certains vaccins doivent être renouvelés après 6 mois et d’autres tous les ans.

La protection du vaccin n’est pas immédiate ! Si vous devez le sortir, attendez au moins 3 semaines pour ne pas l’exposer davantage. Demandez à votre vétérinaire au bout de combien de temps la protection du vaccin injecté fera effet.

Le vaccin contre la myxomatose peut être administré dès la 4è semaines, avec une nouvelle injection 6 semaines plus tard (pour la primo vaccination). Le rappel se fait ensuite tous les 4 mois.

Le vaccin contre le VHD s’administre dès la 5è semaine avec une deuxième injection 4 à 6 semaines plus tard. Il existe désormais aussi un vaccin contre le VHD2.

N’oubliez d'effectuer les rappels de vaccins ! Demandez bien à votre vétérinaire au bout de combien de temps son vaccin devra être renouvelé.

Il existe aussi un combiné à la fois contre la myxomatose et le VHD qui s'injecte à partir de la 5ème semaine. Le renouvellement dépend de la marque vaccin utilisé. Vérifiez quand même ce point préalablement avec votre vétérinaire.

Le vaccin est-il obligatoire ?

La vaccination est obligatoire uniquement lorsque vous voyager à l’étranger avec votre lapin. Toutefois cela reste fortement conseillé ! En effet, rappelons que votre lapin peut facilement être contaminé en mangeant du foin ou en se faisant piquer par un insecte. Donc même un lapin d’appartement qui se sort jamais peut contracter ces maladies.
Ces maladies étant incurables il n’y a que le vaccin qui puisse le protéger.

Seuls 15% des lapins de compagnie sont vaccinés en France ce qui est hélas très peu !

La vaccination : une occasion de faire un check-up avec votre vétérinaire

La vaccination est l’occasion de faire un check up complet de votre lapin. En effet, pour sa santé, le lapin a besoin de soins et suivi régulier. Le vétérinaire pourra lui couper les griffes et vérifier ses oreilles et l'état de ses dents. C’est donc une très bonne opportunité de faire une visite annuelle de contrôle.

Pensez aussi vermifuge

Il est important de vermifuger votre lapin contre les parasites internes 1 à 3 fois par an. Vous pouvez lui administrer du :

  • Panacur contre les vers intestinaux ;
  • Xeno 450 Spot On contre les parasites internes et externes.

Ne faites pas d’automédication et prenez conseil auprès de votre vétérinaire.

Les vers peuvent provoquer un amaigrissement et des diarrhées. Soyez aussi très vigilant sur l’hygiène de la cage ou cabane de votre lapin ainsi que de sa mangeoire, pour prévenir les maladies bactériennes et infectieuses.

A lire également : Le Guide d'adoption du lapin - Comment divertir son lapin ? - L’occlusion intestinale chez le lapin : une urgence vétérinaire - Les 7 dangers de l’automne pour nos animaux