Les chèvres et notamment les chèvres naines sont de plus en plus nombreuses dans les foyers français. Adorable animal de compagnie, très attachante, elle est aussi un formidable allié pour débroussailler. Elle s'occupe de la tonte, s'attaque aux ronces et aux arbustes
La chèvre est un animal gourmand qui mange de tout mais qui n'a pas conscience de ce qui peut être mauvais pour elle.
C'est pourquoi il faut rester très vigilant sur l'alimentation de la chèvre.

 Le système digestif de la chèvre

La chèvre est un ruminant. Elle avale les aliments puis les régurgite pour les mâcher à nouveau. Son système digestif est plus fragile que celui des moutons et elle peut s'intoxiquer plus facilement.

3 règles à retenir :
- La chèvre peut facilement s'étouffer c'est pourquoi le pain, les fruits, et les légumes, doivent lui être donnés en petits morceaux et toujours sans noyau.
- Attention à sécuriser son enclos afin qu'elle ne s'échappe pas, mais aussi pour qu'elle ne puisse pas avoir accès à de la nourriture toxique.
- Ne vous fiez pas à votre chèvre, ce n'est pas parce qu'elle aime un aliment qu'il est bon pour elle!

A savoir : tout changement d'alimentation brutal est dangereux pour les chèvres. Si vous devez introduire de nouveaux aliments faites le progressivement.
Certains aliments, comme certains branchages, (ex: les acacias) qui sont peu recommandés sont toutefois tolérés par des chèvres dont l'estomac aura toujours été habitué à en consommer. La consommation doit rester limitée à des petites quantités pour éviter l'intoxication.
Comme les moutons, le palais des chèvres ne craint pas les épines!

Comment nourrir une chèvre 

Un enclos avec de l'herbe en quantité

La chèvre doit avoir accès en permanence à de l'herbe de prairie afin de se nourrir. Prévoyez 1 000 m2 par chèvre divisé en deux enclos, afin de laisser la terre reposer et l'herbe repousser en changeant les chèvres de pré régulièrement.
Vérifiez que votre chèvre ne puisse pas avoir accès à des aliments toxiques à travers les clôtures.

Complétez l'alimentation 

Veillez à laisser en quantité :

- du foin de qualité dans une mangeoire, afin qu'il ne soit pas souillé
- de l'eau propre, elle ne boira pas la sale et elle a besoin de plusieurs litres par jour
- une pierre de sel pour les apports en minéraux

En hiver et en période où l'herbe manque:

- donnez des céréales ou granulés, pour lutter contre le froid et le manque de nourriture
- quelques friandises en quantité limitée, comme du pain sec ou des fruits/légumes (toujours en petits morceaux)

Et les mauvaises herbes ?

Les chèvres mangent les ronces mais pas les orties. Vous pouvez couper les orties, une fois séchées elles se régaleront avec les orties!

Zoom sur les aliments pour les chèvres 

Que faire en cas d'intoxication alimentaire ?

Contactez sans attendre le centre anti-poison et votre vétérinaire. Il faut agir très vite la mort peut sur venir en quelques heures.
Si votre chèvre semble abattue, elle ne se déplace pas ou peu, elle reste allongée ou ne s'alimente pas, ne perdez pas une minute il s'agit d'une urgence vétérinaire.
En cas de diarrhée contactez également votre vétérinaire.

Le saviez-vous ?: une chèvre ne peut pas vivre seule. Si vous souhaitez adopter une chèvre il vous faudra en prendre deux et par conséquent avoir une surface de terrain suffisante. 

A lire également --> Le guide d'adoption de la chèvre - Comment protéger nos animaux de la ferme de l'hiver et du froid ?