Comme les humains, les chats peuvent éternuer. Éternuer est une réaction à l’irritation des voies respiratoires. L’éternuement peut être complètement bénin, sauf à devenir chronique, ou à être accompagné d’autres symptômes. Il peut avoir plusieurs causes chez le chat.

Cause N° 1 de l'éternuement : Mon chat à un rhume

Le chat peut lui aussi prendre un petit coup de froid. Comme pour l'humain, un courant d’air, la climatisation, une variation de température ou une contamination par un virus peuvent provoquer un petit rhume. Généralement, il n’y a pas grand-chose à faire et le chat va se remettre rapidement. Les symptômes disparaitront d’eux-mêmes sous 8 à 10 jours.

Vous pouvez constater en plus des éternuements d'autres symptômes tels que :

  • Ecoulement du nez
  • Ecoulement des yeux
  • Petite fatigue

Comment réagir ?

  • Surveillez votre chat et notez la date des premiers symptômes.
  • Veillez à ce que votre chat s’hydrate et s’alimente. Préférez la nourriture humide qui peut être plus appétente et constituée d’eau.
  • Nettoyez si nécessaire ses écoulements nasaux et oculaires avec un coton imbibé d’eau chaude ou de sérum physiologique
  • Renforcez ses défenses immunitaires

Quand s’inquiéter ?

  • Lorsque les symptômes persistent sans amélioration après 4 ou 5 jours
  • Si vous constatez un changement de comportement comme une perte d’appétit, un abattement
  • Lorsque votre chat présente d’autres symptômes comme de la fièvre
  • Lorsque votre chat est un chaton ou un senior,
  • Lorsque votre chat est porteur Fiv (Sida du chat) ou FeLv (Leucose)

Un rhume mal soigné peut évoluer en pneumonie. Il faut donc rester vigilant. Par ailleurs, il est aussi possible de confondre un Coryza avec un rhume.
Si votre vétérinaire confirme le diagnostic du rhume, il pourra vous prescrire une solution pour dégager le nez.

Cause N° 2 : mon chat à le coryza

Le Coryza est souvent qualifié de « grippe du chat » ou de « rhinotrachéite virale ». Le Coryza est beaucoup plus dangereux que le rhume et peut s’avérer mortel pour le chat. Les symptômes étant assez proches de ceux du rhume, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas tarder avant d’emmener son chat chez le vétérinaire.

Le Coryza est dû à une contamination par plusieurs virus ou bactéries.

Les symptômes sont donc les mêmes que ceux du rhume :

  • Écoulement nasal
  • Larmoiements
  • Éternuements

qui peuvent être accompagnés de :

  • Perte d’appétit
  • Fatigue
  • Déshydratation
  • Fièvre
  • Salivation…

A savoir : Le Coryza est provoqué par 3 principaux virus et différentes bactéries. Les symptômes varient selon le type de virus qui a contaminé la chat.
Le Coryza est particulièrement persistant, et contagieux entre félins.

Pour en savoir plus --> Coryza, ou grippe du chat : Comment protéger son chat ?

Comment réagir ?

De la même façon que pour le rhume. (cf plus haut Cause n°1). Si les symptômes persistent, il faudra consulter sans attendre votre vétérinaire. Seul le vétérinaire pourra vous confirmer ou non que votre chat a contracté le Coryza.
Un traitement antibiotique et anti-inflammatoire vous sera généralement prescrit. En cas de gêne respiratoire, des inhalations peuvent aussi être conseillées par le vétérinaire. Un complément alimentaire à base de Lysine (acide aminé) peut aider également. 

Quand s’inquiéter ?

Dans les mêmes cas que pour le rhume (cf plus haut Cause n°1). Il faut également d’autant plus s’inquiéter si votre chat N’EST PAS vacciné contre la Coryza. Attention même un chat vacciné peut être contaminé mais le vaccin limite la gravité. Si votre chat n'est pas encore vacciné, pensez à le faire rapidement. C'est la meilleure protection pour votre chat contre le coryza.

A lire également -- > Vaccination du chat, contre quoi devons-nous le protéger ?

Cause N° 3 : mon chat à une allergie

Bien que l’éternuement soit rarement dû à une allergie cela peut arriver. Votre chat peut réagir aux pollens ou aux acariens, et cela lui cause une rhinite allergique. Le chat peut aussi simplement être irrité par un produit ménager, de la poussière, ou la diffusion d’un parfum dans votre maison.
Dans ce cas, les éternuements ne devraient se produire qu’à certains moments, ou période de l'année, en réaction à l'agent allergène ou irritant. De plus le chat ne devrait pas présenter d’autres symptômes.
Si votre chat présente un bon état de santé général mais que les éternuements persistent, consultez votre vétérinaire.
Si votre vétérinaire diagnostique une allergie, il pourra vous prescrire un traitement antihistaminique.

Pour en savoir plus --> Les allergies aux pollens chez le chien et le chat

Cause N° 4 : mon chat à un corps étranger

Un chat qui éternue et qui ne présente aucun autre symptômes peut avoir un corps étranger dans une narine. En éternuant le chat cherche à expulser le corps étranger. Le chat peut avoir un petit morceau d’herbe ou de feuille dans le nez.
Lorsque le corps étranger est coincé, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire. Ce cas est loin d’être anodin et il ne doit pas être négligé.
Le corps étranger le plus dangereux reste l’Epillet qui a la faculté de se déplacer dans l'organisme allant jusqu'à perforer des organes vitaux comme le poumon. 


Pour en savoir plus --> L'Epillet véritable danger pour votre chat ou votre chien

Comment réagir ?

Observez votre chat. Surveillez l’apparition d’autres symptômes tels que :

  • Abattement
  • Agressivité
  • Signe de souffrance
  • Léchage ou grattage excessif

Quand s’inquiéter ?

Dès que votre chat semble souffrir ou changer de comportement.

Les points à retenir

Votre chat s’alimente et ne semble pas souffrir : vous pouvez observer l’évolution des éternuements pendant 4 à 5 jours. Si les éternuements persistent et qu’ils sont chroniques, consultez votre vétérinaire sans attendre. Votre vétérinaire pourra déterminer la cause des éternuements et le traitement à mettre en place.

D’autres causes que celles abordées dans cet article peuvent être aussi à l’origine d'éternuements. Parmi elles : un trou dans le palais, une tumeur dans le nez, ou encore une infection dentaire.

Ces articles peuvent vous intéresser --> L'argent colloïdal pour soigner son animal - Les bienfaits de l'aloé vera pour nos animaux de compagnie