Les parasites sont des vecteurs de maladies pour nos animaux. Il existe deux types de parasites. Les parasites « externes » qui sont sur la peau de l’animal, et les parasites « internes » qui se logent dans le corps de l’animal.
Pour traiter votre chien contre les parasites internes il faut utiliser un vermifuge. Contre les parasites externes vous devrez utiliser un produit anti-puces et anti-tiques. 

Bien comprendre les 2 types de parasites

Les parasites externes du chien

Ces sont des insectes, des acariens ou encore des champignons.
Les parasites externes les plus fréquents sont les puces, les tiques, les aoûtats. On retrouve également les moustiques, la gale ou les poux

Les parasites internes du chien

Ces sont le plus souvent des vers plats ou ronds.
Les vers vivent dans l’intestin du chien. Certains, plus rares, peuvent infester le cœur, les poumons, les bronches, et même les yeux !

Quels sont les symptômes d'un chien parasité ?

Un chien qui a des parasites peut présenter divers symptômes,

Pour des parasites externes

  • Démangeaisons et donc grattage (ou l’animal se mordille assez fort)
  • Rougeurs
  • Poil terne

A savoir : votre chien peut être asymptomatique

Pour les parasites internes

  • Un poil terne
  • Démangeaisons autour de la partie anale
  • Des troubles digestifs (diarrhées, vomissements)
  • Une toux ou difficulté respiratoire
  • Un amaigrissement
  • De la fatigue
  • Une perte d’appétit
  • Des hémorragies dans les cas les plus graves

Les parasites qui cherchent à piquer ou mordre votre chien sont susceptibles de lui transmettre des maladies. Les hivers étant de plus en plus doux, les parasites survivent de plus en plus longtemps, et peuvent être présents tout au long de l’année.

Quelles sont les maladies transmises par les parasites ?

Elles sont très nombreuses ! Parmi les plus courantes nous retrouvons :

  • La Piroplasmose (transmise par les tiques)
  • La Leishmaniose (transmise par les Phlébotomes qui sont des insectes volants de la famille des moustiques)
  • L’Anaplasmose (transmise par la bactérie Anaplasma)
  • La Maladie de Lyme – ou Borréliose (transmise par les tiques)
  • La Diroflilariose (transmise par les moustiques)
  • L’Ehrilichiose (transmise par les tiques)
  • L’Echinococcose (transmise par un Ténia dont l’origine est la piqûre de puces ou de poux)

Les Puces quant à elles sont à l’origine de nombreuses maladies dermatologiques.

Le saviez-vous ? certains parasites peuvent aussi contaminer l’Homme

Votre vétérinaire pourra pratiquer des analyses de sang ou des analyses de selles afin de déterminer de quoi souffre votre animal.

3 gestes simples pour protéger son chien contre les parasites

Examiner son chien

Il est difficile de détecter les parasites à l’œil nu sur votre chien. Vous pouvez voir des puces dans les poils de l’animal, et si vous inspectez les selles de votre chien vous pouvez voir des vers.
La plupart du temps les parasites passent inaperçus exception faite des tiques qui eux se voient bien. Il est primordial de retirer un tique lorsque vous le voyez sur votre chien à l’aide d'une pince à tiques.
Soyez attentif aux changements de comportement et en cas de symptômes rendez-vous rapidement chez votre vétérinaire. En effet plusieurs maladies énoncées sont mortelles ou peuvent avoir des conséquences irréversibles.

A lire --> Comment protéger vos animaux des tiques ?

Traiter son chien avec des antiparasitaires

Il ne faut pas confondre le vermifuge (contre les parasites internes) et l’antiparasitaire contre les parasites externes. Ce sont deux produits différents et donc deux traitements à administrer.
Concernant les antiparasitaires externes veillez, pour plus de simplicité, à ce que le produit choisit soit à large spectre. Cela signifie que le produit agira à la fois contre les puces et contre les tiques. Vous trouverez chez Vetocanis des produits sous différentes formes pour lutter à la fois contre les puces et les tiques.

Vacciner son chien

La vaccination ne protège pas contre les parasites mais elle va protéger contre certaines maladies transmises par les parasites. C’est le cas pour la Piroplasmose et la Borréliose transmises par les tiques. Pour autant concernant le cas des tiques, ceux-ci transmettent également d’autres maladies.

A lire -- > La vaccination du chien, contre quoi devons-nous le protéger ?

Comment bien traiter son chien

Le vermifuge doit être administré au moins 2 fois par an, au printemps et à l’automne. En fonction de la vie de votre animal : en appartement, à la campagne, interaction avec d’autres chiens ou non, état de santé, départ à l’étranger etc … il peut être nécessaire de le vermifuger plus souvent.
Parlez-en avec votre vétérinaire pour définir un calendrier adapté.

Les antiparasitaires existent sous formes diverses telles que pipettes, shampooings, comprimés, sprays ou colliers.
En fonction du produit choisi il faudra renouveler le traitement tous les mois, tous les trois mois ou tous les six mois. Lisez bien les préconisations sur la notice et demandez conseil à votre vétérinaire.

Le saviez-vous ? les antiparasitaires externes ne sont pas des répulsifs. Le parasite (puce ou tique) peut donc s'accrocher à votre animal malgré l’administration du traitement. Cela ne signifie pas que cela ne fonctionne pas. Le parasite va mourir une fois en contact avec le chien traité et ne pourra ni le contaminer ni proliférer.

Attention à ne jamais traiter votre chien avec un vermifuge ou un antiparasite externe pour chat !

Traitement naturel Vs traitement chimique

Attention aux vermifuges et antiparasitaires externes naturels. Si votre chien est déjà infesté l’efficacité sera limitée.

C’est pourquoi, si vous préférez traiter votre animal naturellement, il est préférable d’utiliser un produit biologique en prévention uniquement. Si votre animal est infesté, basculez sur un produit classique non naturel pour le traiter.
Par exemple, chez Vétocanis, vous trouverez des produits anti-puces et anti-tiques biologiques pour agir de manière préventive, et des produits classiques pour traiter votre chien. 
Prenez également conseil auprès de votre vétérinaire qui saura vous orienter et vous conseiller en fonction de votre chien et l’environnement dans lequel il évolue.