Fréquents chez le lapin, les problèmes urinaires résultent généralement d'un taux de calcium trop important dans les urines. En cause ? Une alimentation trop riche en granulés et trop pauvre en légumes. On vous explique comment reconnaître les signes d'un problème urinaire et quoi faire pour aider son lapin.

Les symptômes d'un problème urinaire chez le lapin 

  • Lapin prostré
  • Difficultés à uriner, ou absence d’urines
  • Sang ou sable dans les urines
  • Douleur pour uriner
  • Lapin souillé au niveau de l’arrière train
  • Incontinence

A savoir : l’urine du lapin peut être colorée de jaune à orangé.  C’est normal, rien d’inquiétant. Du sang rouge dans les urines est par contre une urgence vétérinaire.

Les causes des problèmes urinaires chez le lapin

Une alimentation trop sèche

Une alimentation uniquement à base de granulés et de foin peut favoriser les calculs urinaires. Donner des légumes à son lapin permet de maintenir une alimentation équilibrée.

Privilégiez des aliments pauvres en calcium tels que :

  • la carotte,
  • le céleri,
  • le brocoli
  • foin de phléole.

Les aliments trop riches en calcium sont à éviter, tels que :

  • Navet,
  • Chou vert,
  • Cresson,
  • Fane de carotte
  • Foin à base de trèfle ou Luzerne

Une hydratation insuffisante

Surveillez la consommation d’eau de votre lapin. Ajoutez un peu de jus d’ananas dans sa gamelle pour l’encourager à boire. De plus, l’ananas a un effet diurétique.
Concombre, courgette, et laitue, sont des légumes riches en eau qui vont aider à une meilleure hydratation.

Un problème d’embonpoint

L’excès de poids favorise les problèmes urinaires.

Le manque d’exercice

En plus de ne pas être adaptée aux besoins du lapin, un lapin en cage sera plus sujet aux infections urinaires. Pour être bien dans sa tête et bien dans sa peau, un lapin a besoin d’exercice et d'espace pour se dégourdir les pattes et se divertir.

A lire --> Comment divertir et enrichir l'environnement de son lapin ?

Les maladies urinaires du lapin

Le lapin doit évacuer le trop plein de calcium par ses urines. Lorsque le lapin éprouve des difficultés à éliminer le calcium deux problèmes courants peuvent survenir :

La sablose

On parle d’hypercalciurie (ou de sablose) en cas de présence de sable dans les urines (dû à un taux de calcium trop élevé dans les urines).

Les calculs urinaires

La sablose est souvent le stade précédent les calculs urinaires. Les calculs se forment dans l’appareil urinaire (au niveau de l’urètre ou du rein).

L’infection urinaire

La présence de sang dans les urines peut également être à l’origine d’une infection urinaire. Là encore, la cystite est souvent une affection secondaire liée à des cristaux dans les urines.

Seul votre vétérinaire est  à même de déterminer la maladie urinaire qui touche votre lapin, et de définir le traitement à mettre en place.

Quel traitement mettre en place pour un lapin souffrant de problème urinaire ?

Une maladie urinaire est une urgence vétérinaire ! N’attendez pas pour faire examiner votre lapin. Si l’urine ne s’évacue plus, le vétérinaire devra vidanger la vessie. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’effectuer une radio ou une analyse d’urine.

Il est souvent prescrit des antibiotiques et anti-inflammatoires ainsi qu'un diurétique pour nettoyer la vessie. Dans les cas les plus graves, lorsque des calculs trop importants se sont formés, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour les retirer.

A lire également -- > Comment prendre soin de son lapin nain ?