Vous connaissez sans doute le métier de comportementaliste animalier. Mais savez vous ce qu’il fait vraiment ? Comment il peut vous aider avec votre animal ? Et surtout pour quel type de trouble du comportement ? Zoom sur ce métier encore mal connu.

En tant que propriétaire de chien, chat, lapin, cobaye… Vous devez vous entourer de personnes qualifiées et compétentes pour contribuer au bien-être de votre animal. Le comportementaliste animalier fait partie de ces intervenants incontournables. Il vient en complément des autres corps de métier du monde animal que sont le vétérinaire, l’ostéopathe, l'éducateur canin, le naturopathe, le masseur...

L'origine du métier de comportementaliste

Au XXème siècle, une science nouvelle est apparue : l’éthologie. Cette discipline repose sur l’observation et l’analyse des comportements des animaux sauvages ou domestiques au sein de leurs milieux naturels.

Depuis lors, les sciences sur le comportement ne cessent de se développer. Elles entraînent malheureusement parfois des excès et des dérives liés à une mauvaise interprétation ou à des professionnels mal formés et/ou peu scrupuleux.

Que fait le comportementaliste par rapport aux autres métiers liés au comportement de l'animal?

Le comportementaliste animalier 

Le comportementaliste animalier est un expert dans l’observation et l’analyse des comportements d’une espèce animale domestiquée. Il intervient par exemple sur le chien, chat, lapin, cobaye, chinchilla, furet… Son rôle est d’aider à rétablir une relation Homme/Animal détériorée. Il recueille des informations :

  • auprès du propriétaire par un échange verbal,
  • et de son animal par une observation de ses attitudes, ses postures et ses mimiques dans son milieu de vie.

Faire appel à un comportementaliste animalier, c’est demander de l’aide à une personne passionnée et soucieuse du bien-être de l’animal et de sa famille humaine.” 

Cristelle - Détente Animal

L'éthologue 

L’éthologue est un scientifique qui observe et analyse les comportements des animaux domestiques ou sauvages dans leur environnement naturel. Il aborde de nombreux domaines dans lesquels il se spécialise : la biologie, la psychologie, la sociologie et l’écologie comportementale. L’éthologue dresse ainsi un inventaire des comportements animaliers propres à une espèce (chasse, reproduction, jeu, organisation sociale…).

L'éducateur canin 

L’éducateur est essentiellement une profession du monde canin. Il est le spécialiste des différentes méthodes d’apprentissage canines. Son objectif est de former le maître pour établir une bonne communication Maître/Chien.

Lire aussi --> Comment apprendre la propreté à son chiot ? - Comment choisir son éducateur canin ?

Le dresseur d’animaux 

C'est une personne qui crée un lien fort avec son animal par l’apprentissage de tricks (des figures acrobatiques). Il s'entraîne quotidiennement avec eux pour renforcer ce lien de confiance qui les unit. Le dresseur animalier intervient notamment dans le monde cinématographique. Une profession parfois mal perçue du fait de dresseur peu scrupuleux. Mais tout bon dresseur veille au bien-être, à la bonne santé, et à la sécurité quotidienne de ses animaux.

Seules des personnes passionnées peuvent exercer ces métiers qui demandent beaucoup de temps et d’investissements personnels et financiers.

Lire aussi --> Comportementaliste, ostéopathe, éducateur, comment faire la différence?

Les formations de comportementaliste animalier

Actuellement, les formations de comportementaliste animalier ne sont pas reconnues par l’état français. Certains vétérinaires font le choix de suivre une option dans leur cursus universitaire pour devenir des vétérinaires comportementalistes.

Le comportementaliste animalier travaille en partenariat avec votre vétérinaire qui reste le référent santé de votre animal.

La formation au métier de comportementaliste animalier est avant tout dispensée par des organismes privés. Il s'agit de formations payantes et certifiantes. Elles proposent des parcours plus ou moins complets : cours, stages, mémoires, études de cas, visite de refuges… À charge au futur professionnel de bien se renseigner sur ce que propose l’organisme de formation et son coût.

Comment savoir si je consulte un bon comportementaliste animalier ?

Le comportementaliste est avant tout une personne passionnée par une ou plusieurs espèces (chien, chat, furet, lapin…). Dirigez-vous donc en priorité vers un comportementaliste dédié à l'étude de votre animal.

Il doit être engagé dans sa volonté de vous aider à solutionner toutes difficultés. Il doit pouvoir répondre - ou tout du moins chercher au bon endroit les réponses - à vos questions dans des domaines comme :

  • l’anatomie,
  • l’hérédité et la génétique,
  • les capacités sensorielles et cognitives,
  • les phases de développement de la naissance à l’adulte,
  • la communication entre animaux de même espèce ou d’espèces différentes et avec l’Homme,
  • les rythmes biologiques propres à l’espèce (toilette, jeu, prédation, déjections, alimentation, …)
  • la sexualité et les comportements des parents,

Un bon comportementaliste animalier se forme tout au long de sa vie. Il met à jour ses connaissances qui sont directement en lien avec les avancées des recherches scientifiques.

Dans quelles situations intervient un comportementaliste animalier ?

Les adoptants peuvent faire appel à un comportementaliste animalier pour deux raisons principales :

Informer et prévenir

Le comportementaliste peut aider les adoptants à approfondir leurs connaissances sur leur animal de compagnie. Ce partage de savoir permet de prévenir tout risque de déviance comportementale. En connaissant mieux son animal, l’adoptant réagit mieux aux besoins et demandes de son animal.

Cette prestation peut aussi se dérouler avant l’adoption pour aider l’adoptant à bien choisir son futur compagnon. Un accompagnement qui pourra venir en complément de celui donner par l'association de protection animale.
Le comportementaliste vous aidera pour:
- le choix de votre compagnon et/ou sa race
- comprendre le language du chien
- le type de soins à apporter à votre animal
- comprendre les besoins de votre animal ..

Aider à rétablir la relation Homme/Animal

Le comportementaliste animalier est généralement consulté lorsque la relation Homme / Animal est perturbée comme par exemple en cas de :

Tout changement de comportement chez votre animal doit vous alerter ! Après avoir éliminer les causes médicales, votre vétérinaire peut vous conseiller de consulter un comportementaliste animalier. Il peut aussi agir en complément du traitement prescrit par votre vétérinaire.

“ Un bon comportementaliste travaille toujours de concert avec votre vétérinaire. Leurs actions sont complémentaires pour aider l’animal en souffrance intérieure.” 

Cristelle Rouchon-Tissier - Détente Animal

Une première consultation dressera le bilan comportemental de l'animal. A la suite de ce premier échange, un plan d’action est défini. L'objectif ? Rétablir l’harmonie entre tous, et surtout l’équilibre et le bien-être de l’animal. Il s’agit de la thérapie comportementale.

Qu'est-ce que la “thérapie comportementale” ?

C'est un temps d'échange avec le propriétaire et un moment d’observation de l’animal dans son espace de vie. S'en suit un plan d'action proposé par le comportementaliste qui doit être mis en application par le maitre de l'animal.

La thérapie comportementale durera plus ou moins longtemps selon :

  • le trouble du comportement décelé,
  • la capacité et la réactivité d’évolution de l’animal face au trouble,
  • la coopération de l’adoptant dans la mise en place et le maintien de la thérapie.

Quel que soit le cas, il est préférable de solliciter un comportementaliste animalier par anticipation avant que le trouble du comportement soit installé. En effet, la plupart des troubles du comportement sont liés à une méconnaissance des besoins fondamentaux de l'animal par son propriétaire.

Combien de séances?  

Selon la situation, il est possible de définir le nombre de séances nécessaires. Vous pouvez également établir un calendrier de suivi des actions à mener jusqu’au rétablissement complet de la situation. Si les adoptants sollicitent le comportementaliste suffisamment tôt, seul un bilan comportemental suivi d’un entretien téléphonique peuvent être suffisants

En cas de changement de situations : déménagement, divorce, décès, arrivée d'un bébé, adoption d'un nouveau compagnon ...
demandez conseil à un comportementaliste ! Cela contribuera à diminuer les troubles de l'animal et réduire le nombre de séances.

Lire aussi --> Adopter un nouveau chat : comment réussir la cohabitation ? 

Qui peut avoir recours à un comportementaliste animalier ?

Chaque personne qui partage la vie d’un animal peut solliciter un comportementaliste animalier :

  • Le particulier sensible à la question du bien-être animal ou désirant de l’aide pour contourner un problème de comportement,
  • Le professionnel qui a besoin d’un oeil extérieur pour comprendre la situation avec un animal au comportement délicat,
  • L’école ou toute structure accueillant du public qui souhaite créer des ateliers pour faire comprendre aux plus jeunes qui est l’animal et comment il fonctionne,
  • Le parc animalier qui souhaite procéder à l’intégration dans son établissement d’un nouvel animal captif ou au contraire à aider l’animal à retrouver l’état sauvage,
  • Le vétérinaire dont la médicamentation sera complétée par une thérapie comportementale pour améliorer plus rapidement et durablement une situation difficile pour l’animal comme pour l’adoptant (dépression, agressivité, …),
  • L’ostéopathe ou le thérapeuthe dont les manipulations sont rendues difficiles voire impossibles avec un animal actif...

Témoignage de Cristelle, Comportementaliste animalier chez “Détente Animal”

“En tant que comportementaliste canin et félin, je souhaite contribuer durablement au changement de regard que l’homme porte sur l’animal. Et je commence, dès maintenant, avec ceux qui partagent notre quotidien : le chat et le chien.
L’observation est la clé de la compréhension de nos amis à quatre pattes. Je suis convaincue qu’une meilleure lecture de leur langage corporel tout en connaissant bien leur mode de fonctionnement facilitent notre relation Homme/Animal. Mon rôle de comportementaliste est d’expliquer ces notions afin de veiller au bien-être de chacun - humains comme animaux.”

Passionnée depuis toujours par les chiens, Cristelle  est la fondatrice de Détente Animal. Formée au métier de comportementaliste canin et félin et aux médecines douces pour animaux de compagnie, elle a contribué a la rédaction de cet article.

Plus d’infos sur www.detente-animal.fr

---

A lire également --> la communication animale : comment comprendre et se faire comprendre