Le lapin est un animal qui peut s’avérer fragile. Contrairement au chat il ne retombe pas sur ses pattes s’il s’échappe de nos bras. Il peut se briser la colonne vertébrale en sautant de trop haut, faire une crise cardiaque s’il est effrayé ou attraper facilement froid s’il est laissé dans un courant d’air. Adopter un lapin nain est une grosse responsabilité car il faudra sécuriser son environnement pour lui permettre de gambader en toute sécurité et sous surveillance. Une des causes les plus fréquentes du décès d’un lapin nain est l’occlusion intestinale. Mais qu’est-ce que c’est ? Comment l’empêcher et comment la soigner ?

Qu’est-ce que l’occlusion intestinale ?

C’est un blocage de l'intestin qui empêche le transit (la digestion) de votre lapin. Le transit peut ralentir ou s’arrêter complètement.

Les causes de l’occlusion intestinale chez le lapin ?

Une nourriture pas assez riche en fibres

Le manque de fibres dans la nourriture peut causer une constipation et le lapin n’élimine plus. C’est notamment le cas lorsque le lapin a une vie trop sédentaire et ne peut pas se dépenser. Le lapin n’est pas fait pour vivre dans une cage toute la journée, il a besoin d’exercice et de liberté, pour son équilibre physique et psychologique. L’obésité est aussi un facteur favorisant le blocage du transit.

Quelques idées ici pour lutter contre la sédentarité de votre lapin

L’ingestion d’un corps étranger

Le lapin est un animal curieux qui grignote facilement tout ce qui va trainer sur son passage. Textile, plastique, bois, caoutchouc ,…l’ingestion d’un corps étranger peut venir bloquer son tube digestif.

Les boules de poils (appelées également Trichobézoards)

C’est la cause la plus fréquente, le lapin se lèche et avale ses poils qui doivent être éliminés par les selles. Lorsque les poils sont en trop grosse quantité, et notamment au moment de la mue, il arrive qu’ils ne puissent plus être éliminés et bloquent le tube digestif du lapin. Contrairement au chat, le lapin ne vomit pas. Il ne peut donc pas régurgiter ses poils ou le corps étranger.

Quels sont les signes d’une occlusion intestinale ?

Les selles du lapin vont changer, ses crottes seront collées les unes aux autres et petites. Puis le lapin finira pas être constipé. Dès que vous constatez que ses crottes sont anormales ou en faibles quantités il faut l’emmener sans tarder chez le vétérinaire. Vous pouvez aussi constater un ventre ballonné, trouver que votre lapin semble moins vif, ou prostré ..

Comment prévenir l'occlusion intestinale chez le lapin ? 

Sécurisez son environnement

Il faut laisser évoluer le lapin dans un environnement sécurisé. S’il vit en cage, donnez-lui une semi libertés en le laissant sortit et explorer la maison lorsque vous êtes présent. Enlevez tous les objets de sa portée et surveillez-le pour éviter qu’il n’avale n’importe quoi. Brossez-le régulièrement pour éliminer le plus de poils possibles.

Donnez-lui une nourriture de qualité

L'alimentation du lapin doit être riche en fibre, avec du foin de bonne qualité toujours à disposition. Si votre lapin refuse le foin c’est qu’il n’a pas été habitué ou que le foin est de mauvaise qualité. Privilégiez le foin de Crau ou de prairies qui est riche en vitamines et en minéraux et également varié. Vous trouverez le foin adapté en animalerie ou chez un vétérinaire.  
Réduisez les granulés et augmentez le foin en période de mue. Vous pouvez également lui donner de la verdure en petite quantité et toujours de façon progressive (endives, salade, courgettes ...).

Aidez le à digérer

En période de mue, ou si vous constatez un ralentissement de son transit, vous pouvez lui donner :

  • Un peu d’huile de paraffine
  • Un morceau d’ananas ou mélanger du jus d’ananas dans son eau. L’ananas est un très bon remède pour stimuler le transit
  • Un comprimé de Papaya Fruit plus à bas de Papaye et d’Ananas afin de dissoudre la boule de poils.
  • Vous pouvez également lui masser le ventre pour aider le transit.

Le traitement de l’occlusion intestinale

Si vous constatez que le transit de votre lapin a fortement ralenti ou s’est arrêté, n’attendez pas ! Il s’agit d’une urgence vétérinaire !
Dans un premier temps le vétérinaire essaiera de faire repartir le transit par l’administration de médicaments ou par une injection. Une réhydratation et la prise d’antalgique peut s’avérer nécessaire. Dans les cas les plus graves une intervention chirurgicale peut être la seule option afin de retirer le corps étranger ou l’amas de poils. L'intervention chirurgicale intestinale est une opération délicate et dangereuse. Une échographie abdominale est nécessaire pour déterminer où se trouve le blocage. Un bilan sanguin permet de vérifier que les organes fonctionnent correctement afin de pouvoir vous aiguiller dans la prise de décision.

Les frais de prise en charge vétérinaire

La consultation, la radiographie éventuelle pour déterminer la cause de l'occlusion, l'injection de médicaments, et le traitement médicamenteux pour les prochains jours vous coûteront en moyenne entre 70 et 100 euros. Savez vous que les lapins aussi peuvent être assurés pour leurs frais médicaux? Pensez à la mutuelle pour lapin.

Evitez les aliments riches en graisse et en sucre qui déséquilibrent le système digestif. Vous l’aurez compris, des fibres, beaucoup de foin de bonne qualité, de l’exercice et votre lapin devrait éviter les problèmes intestinaux.

A lire également : Pourquoi et quand vacciner son lapin? - Le guide d'adoption du lapin - Comment divertir et enrichir l'environnement de son lapin ?