Lorsqu'il s'agit de soigner nos animaux, de nombreuses possibilités existent. La médecine « classique » dite allopathique est désormais rejointe par d'autres alternatives appelées médecine "douce". Elles n'ont pas toutes vocation à être curatives mais elle peuvent aider nos animaux à gérer certaines douleurs. On fait le point sur ces alternatives.

Le saviez-vous ? Les alternatives proposées pour nos animaux sont les mêmes que celles utilisées chez l’humain. Bien entendu les posologies et les traitements sont adaptés pour l’animal ! Il est donc impératif que ces traitements vous soient prescrits par un vétérinaire. De plus, elles ne dispensent pas d’un recours à la médecine allopathique lorsque cela est nécessaire.

L’acupuncture

L’acupuncture est la stimulation du système nerveux par l’implantation d’aiguilles sur certains points du corps. Cette technique ancestrale, pratiquée également chez l'homme, permet de soulager la douleur et ce, de manière indolore. Elle se développe de plus en plus en médecine vétérinaire, notamment pour les chiens.

L’académie américaine d’acupuncture vétérinaire (American Academy of Veterinary Acupuncture) considère même cette pratique comme particulièrement bénéfique contre la dysplasie de la hanche, certaines maladies dégénératives des articulations, la myélopathie dégénérative, l’épilepsie, l’asthme, les infections urinaires ou d'autres inflammations.

La physiothérapie / Kinésithérapie

La physiothérapie et la kinésithérapie sont particulièrement préconisées pour les troubles neurologiques ou orthopédiques. Elles regroupent plusieurs disciplines comme les massages, infrarouges, ultrasons, exercices d’étirements, renforcements musculaires et hydrothérapie. Ces pratiques peuvent également être appliquées en post opératoire dans le cadre d’une rééducation.

Le laser

Le laser est un traitement indolore qui donne de nombreux résultats notamment pour traiter la douleur, les gonflements ou les raideurs chez l'animal. Avec sa lumière infrarouge, le laser agit sur les tissus cellulaires afin de les régénérer. En plus de n'amener aucun effet secondaire, cette pratique a des vertus anti inflammatoire. Le traitement peut être maintenu à vie dans le cas de douleurs chroniques afin d’améliorer le confort de l’animal.

Le laser est donc particulièrement recommandé pour traiter les douleurs articulaires et musculaires comme la dysplasie et l’arthrose. Cette technique est aussi efficace pour soulager les douleurs post opératoires ou post traumatiques et les brûlures. Elle peut aussi aider l'animal dans le cas d'une rééducation ou suite à un trouble neurologique (AVC, hernie discale, myélopathie..).

Le laser peut être utilisé pour stimuler des points d’acupuncture et donc être suivi d’un traitement d’acupuncture.

L’hydrothérapie / Balnéothérapie ou les soins par l'eau

L'hydrothérapie permet à votre animal d'effectuer différents mouvements de rééducation dans l'eau. En effet, grâce à l'eau, l'animal va pouvoir retravailler sa masse musculaire sans souffrir.

L’hydrothérapie peut être pratiquée en bassin ou dans un « bocal » équipé d’un tapis roulant. Ce « bocal » ou « couloir », ouvert sur le dessus, sera rempli d’eau souvent jusqu’à hauteur d’épaules. Dans ce cas de figure, l'animal bénéficie des bienfaits de l'eau sans avoir à nager.

La thermothérapie et la Cryothérapie

Cette pratique utilise le chaud ou le froid afin de réduire les contractures ou inflammations. On se sert de poches de gel qui sont directement placées sur la zone à soulager.

Les ultrasons

Les ultrasons thérapeutiques sont utilisés pour traiter les problèmes ligamentaires et les contractures. Ils produisent des ondes qui pénètrent en profondeur dans les tissus de l'animal. Cela permet de stimuler les membranes et la vascularisation pour un effet anti douleur et anti inflammatoire.

L’ostéopathie

L'ostéopathie permet de manipuler en douceur l'animal l'aidant ainsi à libérer des points de tensions et de blocages. Et comme chez l'humain, l’animal est considéré dans « son ensemble ». Chaque organe ayant une action sur un autre.

Néanmoins, l’ostéopathe peut aussi intervenir pour des problèmes psychiques comme des troubles du comportement.

Mais quelqu'en soit la raison de la consultation, il est important de bien s'assurer que l'ostéopathe choisi soit compétent dans l'animal que vous amener (chat, chien, NAC, équidé,...).

La phytothérapie ou le soin par les plantes

La phytothérapie est utilisée pour soigner les maux du quotidien ou soulager des douleurs chroniques. Elle ne remplace pas la médecine traditionnelles mais peut venir en complément ou réduire la prise de médicaments classiques avec moins d’effets secondaires.

Il est possible de traiter divers types de maux comme l’arthrose, les problèmes de peau, de stress, stimuler les défenses immunitaires …

Utiliser sous forme de gélules, poudres,... ses plantes peuvent être trouvées en magasin bio ou directement chez votre vétérinaire. Quoiqu'il en soit, la posologie et la concentration de la plante devront toujours être déterminées avec lui ! En effet, si la plante est trop diluée ou en trop faible quantité dans le produit acheté les résultats ne seront pas là.

Le curcuma, boswelia, extrait de moule verte ou l’harpagophytum sont, par exemple, conseillés pour les problèmes articulaires et pour leur vertus anti inflammatoires. Vous pouvez aussi opter pour une solution vétérinaire comme le Phyto’articulation qui est un mélange « déjà prêt » à base de plantes qui soulagent les douleurs articulaires.

L'aromathérapie

Les huiles essentielles

Douleurs articulaires, petites plaies, traitement anti-puces … les huiles essentielles (Aromathérapie) peuvent agir sur des maux divers et variés.
Attention, certaines huiles essentielles sont TOXIQUES pour nos animaux de compagnie, notamment les chats ! De plus, leur odorat étant beaucoup plus développé que le nôtre, l’odeur peut facilement les « agresser ». 

Si vous utilisez chez vous un diffuseur d’huiles essentielles attention à ce que vos animaux ne soit pas directement en contact avec et qu’ils puissent se réfugier dans des pièces sans diffuseur.

Il est donc impératif, là encore, de prendre conseil auprès d’un professionnel de la santé animale afin de définir quel est le problème à traiter, quel mélange d’huiles essentielles utiliser et surtout quelle quantité et quel mode d’administration.

Certains animaux peuvent aussi faire des allergies à certaines huiles essentielles, évitez le contact direct sur la peau de l’animal et mélangez toujours les huiles essentielles avec de l'huile de coco par exemple pour fair un baume.

Vous trouvez également des produits vétérinaires déjà "prêts à l'emploi" à bas d'huiles essentielles ce qui évitera les erreurs de dosage.

Lire aussi : Comment protéger naturellement son chat et son chien des parasites ?

Les Fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux obtenus par infusion. Il en existe de toutes sortes (38) pour les animaux (sans alcool) et dont les mélanges sont adaptés en fonction du problème à régler. Nettement moins dangereuses pour nos animaux que les huiles essentielles, elles peuvent ainsi être données sans risque.

Les Fleurs de Bach agissent sur l’état psychologiques de l’animal (stress, anxiété, peur, agressivité, choc émotionnel, problème de comportement...) et permettent par voie de conséquence de régler certains troubles physiques. Elles existent sous forme de gouttes, de spray, de crème ou de granulés. Le mélange Pet Rescue de 5 fleurs de Bach est le plus connu mais n’hésitez pas à consulter un spécialiste qui saura concevoir le mélange idéal.

L’homéopathie

L'homéopathie stimule l'immunité de l'animal via la dilution dans de l'eau ou de l'alcool de l'élément provoquant des symptômes. On l'utilise souvent pour traiter les allergies chez l'homme ou l'animal.

Là où le traitement par phytothérapie peut avoir une réponse en quelques jours, les résultats d’un traitement homéopathique se jugent dans la durée. Mais cette technique est néanmoins de plus en plus prescrite par les professionnels et de nombreuses gammes ont depuis été développés uniquement pour les animaux ! On retrouvera, par exemple :

  • Le Rhumatyl et le Traumasedyl pour les problèmes articulaires ;
  • le Respyl pour les problèmes respiratoires ;
  • l’Epyleptil en cas de crise d’épilepsie ;
  • le Nervosyl en cas de troubles du comportement ou d’anxiété
  • ...

Ce qu'il faut retenir

  • Attention à l’auto médication ! ;
  • prenez toujours conseil auprès de votre vétérinaire ;
  • ne rejetez pas la médecine classique pour autant ;
  • observez les résultats afin de faire évoluer le traitement ;
  • les médecines alternatives peuvent également être complémentaires entres elles ;
  • les médecines alternatives sont notamment très utiles en cas de traumatisme physique ou psychique, douleur articulaire, arthrose, rééducation, trouble locomoteur,...

Ces articles peuvent également vous intéresser :
Les antiparasitaires naturels, comment protéger naturellement son chat et son chien
Comment soigner la douleur chez le chat 
Lombalgie ou mal de dos chez le chien, comment réagir ?
Qu'est ce que la Dysplasie de la hanche chez le chien ?
Les allergies aux pollens chez le chien et le chat