La malpropreté chez le chat constitue un réel problème pour les propriétaires. Pour y remédier, il faut tout d'abord déterminer le type de malpropreté (marquage ou souillure) et ensuite en trouver l'origine (médicale ou comportementale). Quelle qu'en soit la raison, il ne faut surtout pas punir votre animal car cela risquerait d'aggraver le problème !

Petit tour d'horizon sur les démarches à suivre pour retrouver la sérénité dans votre foyer.

Marquage et souillure : quelle différence ?

Il existe deux « catégories » de malpropreté chez les chats : le marquage (généralement observé chez le mâle) et la souillure qui consiste à uriner complètement en dehors de sa litière.

Pour bien les différencier, prenez le temps d'observer votre animal !

S'il est debout, la queue en l'air et qui frétille, votre chat est en train d'effectuer un marquage.
Ce type de malpropreté peut être réglé dans 90% des cas par la stérilisation de votre chat. En effet, un chat stérilisé est bien moins territorial et ne cherchera plus à marquer son terrain. Si votre chat est déjà stérilisé, le marquage peut aussi être causé par l'arrivé d'un nouvel individu dans le foyer (enfant, chat, chien,...).

Stériliser son animal permet souvent de régler le soucis de marquage chez son chat !

S'il s'assoit et urine comme il le ferait dans sa caisse, votre chat effectue une souillure. L'origine peut être médicale, comportementale ou lié à un défaut d'apprentissage. Nous allons surtout nous intéresser à ce type de malpropreté, qui est le plus couramment rencontré par les propriétaires de chat.

Mon chat urine en dehors de sa litière, que faire ?
Pour vous aider, posez vous les bonnes questions :

  • Ai-je constaté un changement d'attitude chez mon chat ?
  • La malpropreté est-elle survenue après un changement de contexte de vie ?
    (déménagement, nouveau travail, nouvel arrivant comme un enfant ou un autre animal ?)
  • Le chat a-t-il accès à un extérieur et si oui quelque chose a-t-il changé dans le voisinage comme l’arrivée d’un nouveau chat ?
  • Si vous avez plusieurs chats ont-ils des problèmes d’entente entre eux ?
  • La caisse est-elle propre ?
  • Si vous avez plusieurs chats avez vous plusieurs caisses ?
  • La ou les caisses sont elles dans un endroit calme et facile d’accès où le chat ne se sent pas « coincé » ou en « danger » !
  • Avez vous changé la ou les caisses de place ou déplacé d'autres meubles ?

Ne négligez pas la cause médicale !

Il est important, dans un premier temps, de consulter son vétérinaire pour écarter un potentiel soucis de santé. En effet, la malpropreté peut apparaître lorsque votre chat souffre. Observez-le bien et rapportez à votre vétérinaire tout changement de comportement. Tente-t-il souvent d’uriner par petites quantités ? A t-il visiblement mal ? Voyez-vous des traces de sang dans l’urine ? Boit-il plus que d'habitude ? Va-t-il plus souvent dans sa litière ? A l’aide d’examens complémentaires, votre vétérinaire cherchera à identifier le problème parmi différentes causes possibles : cystite, insuffisance rénale, diabète, polypes vésicaux, fibromes vaginaux, calculs, infection urinaire, problèmes neurologiques…

Quand le soucis médical est écarté, on peut alors envisager un trouble du comportement.

Le chat déteste les changements

Déménagement, arrivée d'un nouvel individu à la maison (chat, chien, enfant,...), décès, odeur inhabituelle dans la maison, changement de place des meubles sont sources de stress pour votre animal ! Si le comportement persiste, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire ou d'un comportementaliste pour vous aider à apaiser votre chat.

Les phéromones, une solutions pour apaiser votre animal

Pour apaiser votre animal, il est possible de vaporiser de l'herbe à chat ou du Feliway (à base de phéromones) dans la maison ou à certains endroits pouvant être anxiogène pour l'animal. Dans le cas où l'animal découvre un nouvel espace de vie, vous pouvez également frotter votre animal avec un tissu et frotter ensuite des zones stratégiques du nouvel habit avec ce tissus pour effectuer un premier marquage olfactif. Votre chat découvrira alors plus sereinement son environnement.

L'emplacement et l'hygiène du bac à litière est important pour votre chat !

Votre chat à besoin de se sentir en sécurité quand il est dans sa litière. Privilégiez donc un endroit calme pour sa litière : peu de passage, pas de nuisance sonore comme une machine à laver, un lave vaisselle,...Si vous avez plusieurs chats, il est recommandé de mettre à disposition au moins un bac à litière par chat, à différents endroits de la maison. L’accès à la litière est en effet parfois bloqué par un chat qui en intimide un autre…

Les chats sont également des animaux très exigeants quant à l'hygiène de leur litière.

Il est donc conseillé d'enlever quotidiennement les selles et de changer régulièrement la litière. Il est possible de nettoyer votre bac à litière avec un peu de javel pour inciter le chat à aller dans sa litière.

Votre chat peut également être incommodé par le type de litière utilisée ou par la configuration du bac à litière (bac fermé, avec ou sans porte, trop petit, trop haut,...)

La malpropreté chez le chaton, un défaut d'apprentissage

Un chaton est normalement propre dès l’âge de trois semaines, un mois : il recherche le lieu d’élimination adéquat pour uriner ou déféquer, c’est-à-dire qu’il s’éloigne du lieu de couchage, retrouve en flairant le lieu où se soulage sa mère et enfouit ensuite ses besoins. Cet apprentissage se construit au fil des jours par l'observation de sa mère puis de sa fratrie. Un chaton séparé trop rapidement de sa mère et de chatons de son âge peut souffrir de malpropreté. C'est pourquoi, il est recommandé de ne pas adopter un chaton de moins de 3 mois car c'est le temps adéquate pour permettre à votre animal d'apprendre à devenir un chat accompli ! Lorsque vous adoptez un animal pensez à vérifier que celui-ci est bien sevré en vous renseignant sur son âge et si celui-ci à bien grandit avec sa mère ou d'autres chats pour l'aider dans son apprentissage.

En savoir plus -> Le sevrage du chaton : une étape cruciale pour l'équilibre du chat

Aidez votre chaton à corriger son défaut d'apprentissage

Pour aider votre chat à corriger ce défaut d'apprentissage, faites ce qu'aurait fait sa mère. Lorsque vous le surprenez à faire en dehors de sa litière, prenez-le par la peau du cou et mettez-le immédiatement dans son bac à litière en lui faisant comprendre fermement qu'il doit uriner à cet endroit. Répétez ce geste à chaque fois pour qu'il assimile cette zone comme étant l'emplacement pour faire ses besoins.

Il est aussi possible de vaporiser du répulsif au endroits où votre chat urine. Il existe des répulsifs en spray qui sont assez onéreux mais qui se déclenchent lorsque le chat s’approche à un mètre de l’endroit qu’il a pris l’habitude de souiller. Le chat se fera prendre 2/3 fois maximum avant qu’il évite définitivement de s’y frotter à nouveau ! Vous pouvez donc combiner les deux. Vaporisez du répulsif le long de vos murs, de vos portes, sur votre canapé… et mettez un ou deux spray à déclenchement automatique à un endroit qui peut être particulièrement fragile et que vous voulez absolument protéger !

Quelques conseils pour limiter la malpropreté chez votre chat ou chaton

Quelque soit l'origine du problème ne disputez pas votre animal même lorsque vous le prenez sur le fait ! Vous risquez d'augmenter le niveau de stress de votre animal et d'aggraver la situation.

Nettoyez ses souillures avec du vinaigre blanc ou des produits spéciaux contre l’urine de chat que vous trouvez en animalerie mais jamais d’eau de javel qui attire encore plus le chat. Il faut nettoyer à fond et passer un coton tige, coton ou lingette, dans chaque interstice afin que l’urine n’abîme pas votre intérieur et qu’il ne reste pas d’odeur qui pourrait attirer le chat à nouveau.

Si votre chat est stressé vous trouverez en pharmacie des médicaments homéopathiques en gouttes à lui donner deux fois par jours tels que le Nervosyl ou le Pet Rescue à base de fleurs de bach. Pensez à demander conseil à votre vétérinaire avant tout traitement médicamenteux !

Le Saviez vous ?
Vous pouvez faire appel à un ostéopathe pour chat pour régler des problèmes de comportement et notamment de malpropreté. l'ostéopathe contrairement aux idées reçues n'intervient pas pas que sur le squelette et les muscles et peut agir en cas notamment de troubles liés à l'anxiété ou le mal être.

Intégrer un nouvel animal dans le foyer, ou régler un soucis d'entente

Si votre chat a un problème avec un autre animal de la maison évitez les bagarres en les séparant pendant votre absence et mettez-les en contact lorsque vous êtes là en leur donnant des friandises dans la même pièce ensemble.
A l’aide d’un coton récupérez les phéromones de l’un en frottant délicatement vers les moustaches et frottez le coton sur l’autre chat autour de sa tête, puis faites l’opération inverse pour échanger leurs phéromones respectives. Là encore il faut être patient et renouveler l’opération tous les jours pendant plusieurs semaines.

La situation est rarement irrémédiable et parfois le comportement se stoppe du jour au lendemain comme cela avait commencé. Il faut par contre s’armer de patience et essayer différentes choses plusieurs semaines de suite et essayer d’identifier la cause.

Parfois il peut s’agir de jalousie de la part d’un chat qui se sent délaissé pour un autre animal ou lors de l’arrivée d’un bébé il faudra lui accorder plus de temps et être patient. Si vous voyez une amélioration mais que le chat recommence à souiller ne vous découragez pas, un comportement qui devient aléatoire montre qu’il y a une amélioration et que vous avez amorcé un processus mais cela ne se règlera pas tout de suite il faut continuer vos efforts !

Si l’animal a subi un traumatisme pensez à contacter un comportementaliste cela peut encore paraître fantaisiste à beaucoup de gens mais pourtant c’est souvent très positif pour l’animal et pour vous car il vous donnera des clés pour comprendre et adopter les bonnes réactions.