L’assurance santé pour animaux permet de garantir votre boule de poils en cas d’accident, de chirurgie ou de maladie. La mutuelle pour animaux prend en charge les frais liés aux dépenses vétérinaires.
Les conditions d’assurance varient en fonction des mutuelles et des niveaux de garanties choisis.

Les conditions d’acceptation de l’animal par la mutuelle

Le critère d’âge

Le saviez-vous ? Passé un certain âge il n’est plus possible d’assurer son animal. Les mutuelles limitent l’âge de souscription. Pour la plupart des mutuelles à partir de 10 ans l’animal ne pourra pas être assuré. Le critère d’âge peut être avancé selon les mutuelles. A contrario il est possible de trouver des mutuelles sans limite d’âge.
Le tarif est forcément impacté en fonction de l’âge de l’animal lors de la souscription.
La mutuelle peut demander un certificat de santé établi par le vétérinaire à la souscription.

L’identification de l’animal

L’animal doit obligatoirement être identifié par puce électronique ou tatouage pour pouvoir être assuré.

Pour en savoir plus--> Pourquoi faire identifier son animal?

La vaccination

L’animal doit également être vacciné.
Lorsque la vaccination n’est pas exigée à la souscription, l’animal qui déclare une maladie contre laquelle il peut être protégé grâce au vaccin ne sera pas couvert.

Pour en savoir plus --> La vaccination du chat, contre quoi devons-nous le protéger ?; La vaccination du chien, contre quoi devons-nous le protéger ?

Les conditions de remboursement

Le délai de carence

Vérifiez le délai de carence qui diffère pour l’accident, la maladie ou la chirurgie suite à maladie.
Cela signifie que lorsque vous assurez votre animal il ne sera pris en charge que passé un certain délai.

Le montant de prise en charge

Les mutuelles proposent généralement plusieurs formules. Le montant de prise en charge diffère selon la formule choisie. La prise en charge correspond au pourcentage qui est remboursé.
Si vous optez pour une formule 80% par exemple il y aura donc 20% de frais qui ne seront pas remboursés par la mutuelle.

La franchise

Consultez également le montant de franchise dans chaque formule proposée.
Le montant de franchise, généralement exprimé en euros et d’un montant fixe est déduit de chaque remboursement et reste à votre charge.

Conditions de remboursement : quant est-il des maladies préexistantes chez l'animal ?

Lorsque votre animal est déjà malade il ne sera pas garanti pour les frais liés à sa maladie. C’est notamment le cas pour les maladies congénitales, héréditaires, chroniques ou récidivantes. 

En effet les mutuelles pour animaux sont comparables aux assurances de prêt pour humain. Lorsque vous achetez un bien immobilier vous êtes généralement soumis à un questionnaire de santé pour vous assurer. Si vous avez un cancer par exemple, même en rémission, vous ne serez pas couvert en cas de décès lié à ce cancer.

Pour chaque demande de remboursement adressée à votre mutuelle il vous sera demandé d'envoyer la feuille de soins. C’est le vétérinaire qui remplit la feuille de soins transmise par votre mutuelle. Dans la feuille de soin le vétérinaire devra indiquer la date à laquelle la maladie a été diagnostiquée. Si cette date est antérieure à la date de souscription de l’assurance santé, les frais vétérinaires ne seront pas pris en charge.

Pourquoi l’animal déjà malade ne sera pas couvert ?

Le principe même de toute assurance est de couvrir un aléa. Le mot aléa signifie « événement imprévisible ». Lorsque la maladie de l’animal est déjà déclarée il n’y a plus de caractère imprévisible.
La mutuelle pour animaux ne doit pas être confondue avec la sécurité sociale pour humains. Notre sécurité sociale est basée sur une cotisation générale et obligatoire de l’ensemble de la population.
L’assurance santé pour animal est une démarche volontaire sans obligation. Le risque ne peut donc pas être mutualisé sur la population entière de chats et de chiens. En d’autres termes, seule une partie des propriétaires d’animaux cotise pour l’assurance santé de leur animal, contrairement à la sécurité sociale qui est obligatoire.

Pourquoi assurer un animal déjà malade ?

Pour faire face à d'autres frais de santé

Un animal qui a déjà déclaré une maladie (comme une dysplasie de la hanche chez un chien) peut avoir d’autres souci de santé. L’animal n’est pas à l’abri d’un accident ou de déclarer une autre maladie comme une insuffisance cardiaque, ou une otite.
Bien que votre animal ne soit pas couvert pour sa maladie préexistante il le sera pour tous les accidents et nouvelles maladies.

Pour couvrir vos dépenses de vaccination et autres

Vous pouvez également opter pour une formule d’assurance qui prenne en charge un forfait prévention. Dans ce cas vos dépenses annuelles de vaccination, vermifuge et  traitement antiparasitaire seront prises en charge, dans la limite d'un certain montant.

Pour avoir une prise en charge des frais de stérilisation

Certaines mutuelles couvrent une partie des frais de stérilisation dans le forfait prévention. Cette option dépend de la formule d'assurance pour laquelle vous optez. Dans tous les cas, le montant de remboursement est forfaitaire et annuel. Le montant de prise en charge englobe les autres frais de prévention cités dans le point précédent. 

N’attendez pas l’âge limite et que votre animal ne puisse plus être assuré. Ne prenez pas le risque d’alourdir votre budget avec des frais vétérinaires liés à une nouvelle maladie ou un accident.

Comment faire face au frais vétérinaires d’un animal malade ?

Votre animal n’est pas assuré, et il vient d’être diagnostiqué pour une maladie qui va engendrer des soins et donc des coûts ?
Les frais de santé peuvent vite s’accumuler. Vous pouvez avoir des périodes de répit mais pour le bien être de votre animal il faut être en mesure de payer les soins de santé nécessaires.

  • Tournez-vous vers les écoles vétérinaires dont les tarifs sont plus avantageux
  • Négociez au mieux le tarif avec votre vétérinaire
  • Mettez de l’argent de côté tous les mois sur un compte séparé pour faire face aux coups durs
  • Utilisez un comparateur d’assurance en indiquant la pathologie existante de votre animal afin de vérifier si celle-ci peut être couverte

Ne négligez pas l’assurance santé de votre animal. Souscrivez au plus tôt pour protéger au mieux votre compagnon.

A lire également --> L'assurance santé animale, pour quelles raisons assurer son animal ? 3 conseils pour économiser sur son assurance santé animale ; Bilan santé du chat senior; Comment faire soigner ou stériliser son animal quand on a des problèmes financiers ?