Adopter un chien, un chat, un lapin, un furet, un NAC, un cheval ou un animal de la ferme n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est tout à faire normal de se poser de nombreuses questions avant de se lancer dans ce processus. On vous dit tout ce qu’il faut savoir avant de d’adopter votre futur compagnon de vie !

L’Adoption est payante auprès d’une association comme auprès de la SPA : Pourquoi ?

Contrairement aux idées reçues, adopter en association coûte moins cher que d’acquérir gratuitement un animal auprès d’un particulier. En effet, le prix de l’adoption correspond au remboursement des frais qui ont déjà été engagés par l’association pour votre futur compagnon. Cela comprend généralement son identification, sa primo vaccination, sa stérilisation et parfois certains test tels que, par exemple, les tests pour détecter le sida ou la leucose chez le chat. Dites-vous bien qu’un animal ne peut pas être « gratuit » car ces dépenses sont nécessaires et obligatoires (pour certaines) pour garantir bien-être et sécurité à votre animal. Si vous décidez de prendre chez un particulier, il faudra donc effectuer ces dépenses par vous-même. Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Renseignez-vous auprès de vétérinaires pour connaître le coût total qu’il faudra engagé. Vous vous rendrez vite compte qu’adopter en association ou en refuge coûte bien moins cher que d’acheter !

>Lire aussi Pourquoi l'adoption en association est elle payante ?

La loi encadre les adoptions alors faites très attention aux sites de particuliers qui vous proposent des animaux « gratuits ».

Comme expliqué précédemment un animal ne peut pas être « gratuit ». Beaucoup d’arnaques existent sur internet soyez extrêmement vigilants, privilégiez les adoptions en association. Sachez que l’animal, doit avoir minimum 8 semaines, être identifier et le vendeur doit être inscrit au RCS. Vous pouvez malgré tout être face à des gens peu scrupuleux avec de faux numéro de Siret. Vérifiez et re-vérifiez avant de vous engager ! Si l’animal est donné sans AUCUNE compensation financière il doit toutefois être identifié au frais de celui qui le donne. Pour le bien-être des animaux et la lutte contre la prolifération et le Traffic d’animaux respectez la loi.

> Lire aussi Ce que dit la loi sur la vente ou la cession d'un animal

Tous les animaux ne sont pas adaptés à votre mode de vie.      

Adopter en association permet d’être accompagné et conseillé dans le choix de votre futur compagnon tant sur l’espèce, la race, l'âge ou le caractère. En effet, tous les animaux en refuge ou en association vivent auprès de bénévoles qui pourront vous renseigner sur le style de vie et d’entente le plus adéquate pour chaque animal. N’hésitez pas à demander aussi conseil en amont à un éducateur qui peut vous aider à choisir le chien qui vous correspond. Il pourra ensuite accompagner pour la socialisation de votre chien.

Adopter c’est sauver 2 vies : celle de votre futur compagnon et celle de celui qui pourra prendre sa place en association

Plus de 100 000 animaux sont abandonnés chaque année (dont 60 000 à l’approche des vacances) et tous ne seront pas replacés. Ces chiffres ne concernent que les refuges SPA, à cela il faut ajouter tous les animaux recueillis par les associations de protection animale. Il faut donc considérer l’adoption comme un sauvetage et engagement sérieux sur du long terme qui vous demandera de prévoir tous les cas de figure possible (départ en vacances, problème de santé, séparation,…) avant de vous lancer dans l’aventure. Rappelons que l’abandon est passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende ! 

Vous n'êtes pas certain d'être prêt pour l'adoption ?

> Lire aussi Comment aider les associations de protection animale ?
> Lire aussi 6 bonnes raisons d'adopter un animal en association
> Lire aussi 6 bonnes raisons de devenir famille d'accueil

Un animal coûte de l’argent il faut pouvoir y faire face.

Pensez à l’assurer afin de pouvoir mutualiser ses frais de santé et ne pas être pris de court en cas de problème. Une assurance vous coûtera en moyenne 20 à 30 euros par mois mais vous vous y retrouvez largement au moindre petit pépin, morsure, chute, maladie, hospitalisation…N’hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire ou d’une association pour être conseiller dans vos démarches.
Savez vous combien coûte un animal ?

> Lire aussi Pour quelles raisons assurer son animal ?

Un animal a besoin d’amour, d’attention, de soins et d’espace. Vous hésitez entre adopter un NAC, un chat ou un chien, consultez Le guide de l'adoption pour vous aider. Prenez le temps de vous renseigner et de vous interroger, l’adoption n’est pas une décision à prendre sur un coup de tête.

Vous savez déjà quel animal vous souhaitez adopter ?