Le hamster est un rongeur délicat qui peut apporter beaucoup de bonheur à son maître si ce dernier est assez patient. Découvrez notre guide avant d’adopter un hamster.

Hamster nain ou hamster doré ?

Si vous envisagez d’adopter un hamster, c’est que vous recherchez sans doute un lien avec votre futur animal, des interactions et une certaine complicité.

Parmi les hamsters nains, il vous faudra alors privilégier le hamster russe (race la plus courante) ou sibérien (plus rare). Ce sont les deux races les plus sociables et les plus enclines aux caresses.

Toutefois, le hamster doré est de loin celui avec lequel les interactions seront certainement les plus avancées. Attention cependant à son tempérament agressif (morsures) et son caractère solitaire – n’envisagez pas de lui faire partager son habitat !

Tous les NAC à l’adoption

Combien coûte un hamster ?

Les frais d’adoption des hamsters sont loin d’être élevés, le prix ne dépassant guère 20 euros généralement. Plutôt que le prix d’achat du hamster, c’est le coût pour prendre soin de son hamster qu’il faut bien anticiper. Ainsi, le budget pour un hamster comprend au minimum :

  • Une cage suffisamment grande pour son habitat quotidien (60 euros en moyenne) et une caisse de transport (environ 10 euros) ;
  • Une gamelle et un biberon d’eau (entre 7 et 10 euros) ;
  • L’alimentation : du foin, des graines, des compléments alimentaires sous forme de granulés pour éviter les carences (environ 40 euros par an) ;
  • La litière (environ 40 euros par an).

Évidemment, ce n’est que le strict minimum car sans jeux, votre animal de compagnie risque de s’ennuyer ! Pensez à installer roues, balles, ponts et autres jouets pour hamster afin de l’occuper.
De temps à autre, vous pouvez aussi varier son alimentation en lui proposant des carottes, des tomates ou encore des noix. Rien ne sert pour autant de le gaver, ce ne sera pas bon pour sa santé.

Guide d’adoption du NAC

S’occuper de son hamster au quotidien

Afin d’éviter le développement de bactéries, pensez bien à renouveler sa litière régulièrement, à changer l’eau du biberon tous les jours et à ôter les aliments trop vieux de sa gamelle. Pour savoir si son hamster est en bonne santé il faut sur veiller :

  • Ses yeux
    Si votre hamster a des sécrétions occulaires prenez le délicatement sur vos genou et nettoyez ses yeux doucement avec un mouchoir humidifié à l'eau tiède.
  • Son pelage
    Si votre hamster se gratte régulièrement il a certainement des parasites. Vous pouvez noter également une perte de poils. Prenez conseil auprès de votre vétérinaire pour lui donner un traitement anti parasitaire adapté.
  • Ses oreilles
    Elles ne doivent pas avoir de peau sèche ou de cire noire. Si c'est le cas votre hamster peut avoir un parasite.
  • Ses dents
    Comme chez les lapins ses dents doivent être régulières et pas trop longues pour ne pas l'empêcher de s'alimenter. Mettez lui une pierre à ronger à disposition.
  • Ses griffes
    Elles ne doivent pas être trop longues cela pourrait le gêner. Vous pouvez couper le bout de la griffe avec une pince à griffes. Attention à ne couper que le bout trop long ou qui se courbe.
  • Son comportement
    Si votre hamster tourne en rond dans sa cage, est agressif ou semble abattu il a certainement un problème de santé.

Contrairement à ce que l’on peut croire, le hamster n’est pas forcément le meilleur ami des enfants. Animal nocturne, il nécessite de la patience et de la douceur, et son sommeil, en pleine journée, ne doit pas être perturbé. Il est également important de ne pas installer le hamster dans un courant d’air ou une pièce froide, au risque qu’il tombe gravement malade.

Même si ce petit animal ne vit que 2 à 3 ans, il aura besoin d’un maître qui respecte son rythme, qui soit calme et qui ne cherche pas qu’une boule de poils à caresser. Si vous vous reconnaissez, n’attendez plus pour adopter !