Se connecter Faire un don

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Le Fonds Saint Bernard est un organisme à but non lucratif qui ne fonctionne qu’avec des fonds privés et ne bénéficie d’aucune subvention publique. Nous avons besoin de vous !  Aidez nous ?

Guides & Conseils

Votre animal à l’habitude de sortir ?  L’arrivée du printemps annonce aussi celle des chenilles processionnaires et des dangers qu’encourent vos animaux à leurs contacts ! Souvent méconnue des propriétaires de chats et de chiens, cette petite chenille représente pourtant un véritable danger pour l’animal et l’homme. Quels sont les risques liés à ce contact, les symptômes et surtout comment prévenir et guérir nos amis à quatre pattes de ce phénomène ? On vous en dit plus sur cette petite chenille extrêmement urticante !

Lire la suite : Chenilles processionnaires : un véritable danger pour nos animaux

Cette semaine une étude du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et du Muséum national d'histoire naturelle indique une disparition massive et très inquiétante des oiseaux en France. Il est évoqué un déclin "proche de la catastrophe écologique". En cause ? les pesticides qui détruiraient l’alimentation (plantes et insectes) des oiseaux dont le tiers toutes espèces confondues aurait disparu.

Lire la suite : SOS les oiseaux en voie de disparition !

C’est la fondation 30 Millions d’amis qui a œuvré pour la rédaction de ce 1er code de droit animalier. Il regroupe les dispositions françaises et européennes que l’on peut retrouver dans différents codes (Code Civil, Pénal, de Procédure pénale, Rural et de Pêche Maritime, de l'Environnement, des Collectivités Territoriales, de la Santé Publique) ainsi que de nombreux textes de jurisprudence. C’est une grande première en France mais aussi en Europe !

Lire la suite : Le 1er code juridique de l'animal voit le jour

La gestion des chats errants est délicate et il est devenu impératif pour les municipalités et les associations de maîtriser leur population en contrôlant leur reproduction. En l’espace de 4 ans, un chat non stérilisé peut engendrer plus de 20 000 descendants. Une solution fait l’unanimité : la stérilisation. Née du constat que l’euthanasie (prônée jusqu’en 1999 par le Code rural) ou le déplacement des colonies de chats est inefficace contre la prolifération de l’espèce, cette pratique, reconnue par tous les experts mondiaux et en particulier ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), vise à limiter sur le long terme les populations félines sur une zone donnée et à éviter les arrivées massives de chats en refuge ou en association.

Lire la suite : Campagnes de stérilisation : pour quoi faire ?

© 2017 - Le Fonds Saint Bernard, au service des animaux