Les poules sont des animaux attachants et faciles à vivre. Elles ont également l'avantage de donner des oeufs frais ! Pour manger de bons oeufs, il faut nourrir correctement ses poules. Pour les protéger des prédateurs, un enclos sécurisé est nécessaire. Et pour des poules en bonne santé, il faudra les protéger des intempéries et des maladies, avec un habitat adapté et propre. Habitat, Nourriture, Soins... pour savoir comment avoir des poules en bonne santé c'est par ici ! 

Prevoyez suffisamment d'espace par poule

  • Pour l'enclos : une surface de 20 m2 en moyenne
  • Pour le dortoir (poulailler): ne dépassez pas le nombre indiqué sur la fiche du poulailler que vous achetez. Si vous le fabriquez vous-même inspirez vous des modèles et tailles vendus dans le commerce.
  • Pour le pondoir : vous pouvez utiliser des cagettes ou des caisses en plastique. Prévoyez un toit pour l'étanchéité et qu'il n'y ait pas trop de lumière. Dimensions 40X40X40. Certains poulailler dans le commerce prévoient déjà le pondoir.
  • Pour le perchoir : 20 cm minimum par poule (les poules dorment sur leur perchoir). Les perchoirs doivent être installés à la même hauteur pour éviter les conflits.

L'enclos doit être mi-ombre, mi-soleil. Le dortoir doit être installé à l'ombre à l'abri du vent. Le pondoir et le perchoir sont dans le dortoir.

A savoir -- > Prenez au moins deux poules, une poule ne supporte pas la solitude comme tous les animaux de la ferme.

Proposez un habitat sécurisé et bien entretenu

Un enclos sécurisé

Enterrez le grillage de l'enclos à 20 cm minimum dans le sol pour que d'autres animaux ne puissent pas attaquer vos poules.
Hauteur du grillage : 2 mètres
Fermez vos poules dans l'enclos la nuit pour les protéger des prédateurs.

Un poulailler (logement/maison) facile d'entretien et qui protège de l'humidité

Préférez un poulailler en bois que vous pourrez entretenir facilement. Vous pouvez entretenir votre poulailler avec du saturateur bois. Le saturateur est hydrofuge et protège le bois. Attention, votre poulailler doit être bien isolé car les poules craignent les courants d'air et l'humidité !

Un préau pour un abris extérieur 

Dans l'enclos, prévoyez un abri ouvert, mais couvert (toit/préau), pour protéger vos poules des intempéries. Vous pourrez y installer leur "bac à poussières".

La litière 

La litière doit être :

  1. Isolante pour protéger les poules du froid ;

  2. Absorbante pour éviter la transmission de maladies par les déjections ;

  3. Changée entièrement une fois par semaine pour éviter les maladies (ramassez les déjections quotidiennement, entre les changements de litière) ;

  4. Installée dans le poulailler et le pondoir. 

Pour le dortoir et le pondoir privilégiez  :

- le sable (très absorbant et ne fait pas de poussière)
- les copeaux de bois non traités et dépoussiérés (très absorbant)
- la paille de lin ou de chanvre (moins rêche que la paille classique, évite les parasites et fait moins de poussière)

Vous pouvez utiliser une litière différente pour le poulailler et le pondoir.

A savoir -- > Evitez la sciure qui est déconseillée pour le système respiratoire de la poule.

Dans l'enclos

Pensez à disposer un "bac à poussières" pour leur "bain". Le bain de poussières nettoie le plumage et évite les parasites.
Vous pouvez mélanger sable, terre fine, et cendres de bois. Prévoyez environ une épaisseur de 30 cm dans le bac, avec un toit pour que le sable reste au sec.

La mangeoire et l'abreuvoir

Une mangeoire

La mangeoire est souvent en plastique. Vous pouvez la disposer à l'intérieur ou à l'extérieur du dortoir. Attention toutefois aux intempéries. Une bassine d'une capacité de 3kg est suffisante jusqu'à 6 poules. Pour évitez les bagarres vous pouvez prévoir plusieurs mangeoires.

Un abreuvoir

Les poules ont besoin d'eau à volonté. L'eau doit être changée régulièrement. Jusqu'à 4 poules prévoyez un abreuvoir d'une capacité de 6 litres. Installez l'abreuvoir dans l'enclos. Attention à ce que l'eau ne gèle pas en hiver.

Avec quoi nourrir ses poules ?

Pour une alimentation équilibrée, une poule a besoin de :

  • 70 % de céréales (mélange)
  • 30% de protéines (animales ou végétales)

Les graines

Elles doivent être :

  • de qualité (évitez les additifs les conservateurs)
  • variées (choisissez des mélanges à base de maïs, blé, orge, avoine ...)

Les protéïnes

Elle peuvent être animales ou végétales. On trouve des protéines dans la viande et le poisson, mais aussi dans le colza, les pois, le tournesol... Vous trouverez dans le commerce des mélanges tout prêts, de céréales et protéines. L'hiver, on peut donner à ses poules, du riz ou de la semoule cuite avec de la viande (sans sel ajouté).

Les friandises

En complément vous pouvez donner  :

  • des insectes séchés à vos poules. Elles adorent ça et cela évite les carences alimentaires.
  • des morceaux de courgettes, de pommes ou de poires. Bien plus nutritifs que de simples épluchures, en été cela permet une bonne hydratation de vos poules.

Et les restes alimentaires ?

Les poules sont omnivores, par conséquent elles mangeront volontiers vos restes. Toutefois, faites attention à ne pas les nourrir uniquement de vos restes de table !
Les restes alimentaires NE SONT PAS :

  •  une alimentation équilibrée
  •  créent des carences
  •  risquent d'être trop gras ou trop sucrés (cela dépend de votre propre alimentation)

A savoir :  Nous avons tous en tête la comptine pour enfant "un poule sur un mur qui picore du pain dur ..." Le pain n'a aucune qualité nutritive. Ne donnez que du pain sec, et de façon exceptionnelle

Les Soins

Un bon habitat (régulièrement nettoyé) et une bonne alimentation (équilibrée et de qualité), sont la base pour des poules en bonne santé !

Pour nettoyer mangeoire, abreuvoir, et perchoir

On utilise du vinaigre blanc, ou du savon noir, dilué dans de l'eau. Ces produits ne sont pas toxiques pour les poules, et ce sont de bons désinfectants.

Pour nettoyer la litière 

On enlève les fientes quotidiennement, et on change entièrement la litière une fois par semaine. Plus on a de poules plus le nettoyage doit être rapproché.

Pour protéger les poules contre les maladies 

Pour lutter contre les parasites

On saupoudre de la terre de diatomée (alimentaire non calcinée) dans la litière une fois par semaine, pour lutter contre les parasites externes tels que les poux.
Saupoudrée dans les graines, la terre de diatomée, est également un bon vermifuge pour lutter contre les parasites internes. 

Pour renforcer les défenses immunitaires

On donne un morceau une gousse d'ail cru, ou on saupoudre les graines d'ail séché. L'ail va renforcer les défenses naturelles et protéger les poules contre certains vers. A faire en cure de 10 jours 3 à 4 fois par an. Vous pouvez diluer également du vinaigre de cidre dans l'abreuvoir.

Pour lutter contre les maladies hivernales

Les poules sont sujettes aux rhumes et Coryza. N'hésitez pas à préparer une tisane de Thym bio, et à en diluer dans l'eau de boisson de vos poules. Le Thym permet de lutter contre les infections respiratoires. Faites une cure de 3/4 jours, 3 à 4 fois pendant la période hivernale.

A lire également -- > Comment prendre soin de nos poules en hiver ?