L’allergie au chat est souvent utilisée comme prétexte pour l’abandon de nos amis félins. A l’inverse certains propriétaires de chats préfèrent vivre avec leur allergie plutôt que d’envisager l’éviction du chat. Entre solutions médicales et réflexes du quotidien, on vous explique comment mieux vivre avec son chat malgré son allergie.

Pourquoi sommes-nous allergiques aux chats ?

En réalité nous sommes allergiques à des allergènes produits par le chat.
L’une des principales  protéine féline allergisante est la Feld 1 sécrétée dans les glandes sébacées et salivaires du chat.

Le saviez-vous ? Les chats mâles non castrés sont plus allergisants du fait de leur testostérone.

Une raison supplémentaire de faire stériliser votre animal !
A lire --> Pourquoi faire stériliser son animal ?

Comment se manifestent les symptômes ?

Les symptômes apparaissent très rapidement après le contact avec le chat. Ils se situent principalement au niveau ORL :

  • Écoulement nasal
  • Éternuements
  • Yeux irrités qui pleurent
  • Démangeaisons cutanées et/ou dans la palais`
  • Éruption cutanée
  • Dans les cas plus graves il est possible de développer des crises d’asthme

Le saviez-vous ? Il est possible de développer des symptômes sans contact direct avec l'animal.

Les allergènes sécrétés par le chat se déposent sur les tissus. Il est donc possible de faire une réaction dans une maison où il y a un chat même en dehors de la présence de celui-ci.

Mieux vivre avec son chat : ayez les bons réflèxes

Il est possible de vivre en harmonie avec son chat tout en y étant allergique. Au delà d'un traitement médicamenteux, cela nécessite d’adopter les bons réflexes :

Le saviez-vous ? Certaines personnes allergiques ne le sont pas avec leur propre chat

  • Faire régulièrement le ménage. Il n'a pas de secret, on passe régulièrement l'aspirateur et on lave les sols pour limiter au maximum la présence de poils dans votre environnement. On évite au maximum tapis et moquettes qui ont tendance à retenir les poils, 
  • Aérer les pièces quotidiennement tout en veillant à la sécurité de son animal
  • On brosse régulièrement son chat pour éviter que trop de poils ne volent de partout. Attention tout de même à ne pas abuser du brossage qui risque à terme d'abimer le pelage de votre animal
  • Se faire remplacer pour la litière. En effet, l'urine est aussi porteuse de substances allergènes.
  • En cas de grosse réaction, lavez-vous les mains après un contact direct
  • On évite de dormir avec son félin.

Se débarrasser définitivement de son allergie : Avez-vous pensé à vous faire désensibiliser ?

Des médicaments comme des antihistaminiques et des spray nasal permettent de calmer les symptômes, mais saviez-vous qu'il est aussi possible de se faire désensibiliser ?

Qu'est-ce que la désensibilisation ?

On parle d’immunothérapie. Cela consiste à habituer son organisme aux substances allergisantes en l'exposant progressivement à des petites doses d'allergène afin qu’il développe des anticorps.

La désensibilisation se pratique de façon sublinguale c’est-à-dire en déposant quelques gouttes de la substance allergène sous la langue.

Comment savoir si je peux me faire désenbiliser ?

Consultez un allergologue. Il pratiquera des tests sanguins et cutanés pour vérifier la cause de votre allergie. L'allergologue pourra ensuite vous orienter vers la désensibilisation afin de vous débarrasser définitivement de votre allergie !

Le saviez-vous ? Le coût de la désensibilisation est pris en charge par la sécurité sociale !

C'est votre allergologue qui vous prescrira le traitement, les doses à respecter et la durée de traitement. Le traitement s’étend généralement sur au moins 3 ans mais une amélioration est déjà réelle au bout d’un an.

L'allergie n'est donc plus une excuse à l'abandon, ni un frein à l'adoption !
Retrouvez tous les chats à l'adoption