Il existe de nombreuses races de lapin nains avec des tailles allant de 1,5 à 3,5kg environ. Un lapin nain heureux vit en moyenne 7 à 9 ans. En effet, ce petit animal extrêmement craquant est aussi très fragile. Pour son équilibre physique et psychologique, il aura besoin de soins et d'attention. Comme pour tout autre animal, adopter un lapin nain doit donc être un acte mûrement réfléchi.

Ce petit rongeur social, joueur et affectueux est aussi connu pour être un animal fragile et très peureux. Avant d'adopter votre lapin, il est donc important d'être conscient de cette fragilité afin de mieux le protéger au quotidien.

Le saviez-vous ? Le lapin nain doit avoir au moins 8 semaines avant d’être proposé à l’adoption. Avant cet âge, son sevrage n'est pas encore terminé. Il risquera par exemple, de ne digérer correctement la nourriture solide.

Bruits, mouvements brusques, stress..le lapin est facilement sujet aux crises cardiaque mais pas que ! Bien d'autres dangers guettent notre petit rongeur même s'il vit en appartement.

Les dangers pour le lapin nain

Les variations de températures

Le lapin nain craint les variations de températures et notamment les courants d’air qui peuvent lui être fatals. Il supporte également très difficilement les fortes chaleurs. Un lapin nain bien dans ses pattounes est un lapin qui vit dans un environnement entre 15 et 25 degrés. Le choix de l'emplacement de sa cage (coin dodo et nourriture) est donc une étape essentielle dans le bien-être futur de votre compagnon.

Lire aussi --> Canicule : 10 astuces pour rafraîchir son animal

Les chutes

Le lapin n’est pas un chat ! Il ne retombe pas sur ses pattes et peut facilement se casser quelque chose en tombant. De plus, c'est un animal qui n’aime pas ne plus avoir les pattes au sol. Si vous le porter, outre le stress occasionné, il risque de se débattre et de vous griffer. Pour lui faire des câlins, asseyez-vous et mettez-le au creux de vos genoux. Vous avez des enfants ? Ne les laissez pas avec le lapin sans surveillance !

Les fils électriques

Attention à vos fils électriques ! Certains lapin en sont très friands ! Ils aiment les grignoter et peuvent ainsi risquer de s’électrocuter. Pensez à lui proposer plusieurs types de jouets afin de détourner son attention des fils électrique. Même si son environnement vous semble sécurisé, évitez de laisser votre lapin sans surveillance. Les bêtises et les accidents peuvent vite arriver.

Lire aussi --> Comment divertir et enrichir l'environnement de son lapin ?

Les autres animaux de la maison

Le lapin est un animal social qui apprécie, généralement, la présence d’un congénère. Dans la mesure du possible, il est donc conseillé d’adopter un couple afin qu’ils puissent se tenir compagnie mutuellement. Choisissez de préférence deux lapins de sexes opposés en pensant à les faire stériliser. Si vous possédez déjà un lapin et souhaitez en adopter un deuxième, cela peut être plus délicat car le lapin est un animal à tendance territoriale. Mettez-les en contact progressivement pour éviter les conflits.

Vous avez d'autres animaux comme un chien ou un chat ? L'intégration peut être plus périlleuse voire dangereuse pour notre petit rongeur. En effet, même en voulant jouer une mauvaise griffure ou morsure peut vite arriver. N’hésitez pas à vous rapprocher d’une association pour vous aider dans le choix de votre lapin et la manière de procéder pour l’intégrer dans son nouveau foyer.

Les prédateurs du jardin

Votre lapin appréciera les sorties dans le jardin mais attention à sa sécurité ! Les chats et même les rapaces pourraient s’attaquer à votre lapin. Il doit donc avoir une cage d’extérieur ou un enclos sécurisé. On oublie pas de lui aménager un coin d'ombre avec de l’eau à volonté. Une fois de plus, les sorties doivent se faire sous surveillance !

Les maladies du lapin nain

Le lapin nain est très fragile et donc facilement sujet à des soucis de santé. Il est fortement conseillé de le faire vacciner et ce même si votre lapin ne sort pas de votre appartement. Les maladies les plus courantes chez le lapin sont (liste non exhaustive) :

  • la Myxomastose et la maladie hémorragique VHD1 et VHD2. Il existe un vaccin contre ces deux maladies ; 
  • le Coryza (rhume) ;
  • l’occlusion intestinale principalement causée par une alimentation trop pauvre en fibres ou l'ingestion de poils lors de la toilette ;
  • la gale des oreilles. Pour une bonne hygiène de ses oreilles, nettoyez les avec un sérum physiologiques en enlevant l’excès de sébum.

Quand consulter son vétérinaire ?

Le lapin nain est très fragile. Le moindre changement de comportement doit donc vous alerter. Votre compagnon présente l'un de ces symptômes ? Appelez votre vétérinaire.

Le saviez-vous ? La température normale du lapin se situe entre 38 et 39°C.

  • Abattement, 
  • Perte d’appétit, 
  • Fièvre, 
  • Diarrhées, 
  • Absence ou de diminution de crottes dans la litière,
  • Ecoulement du nez ou des oreilles.

Ne faites pas l'impasse sur la visite annuelle et la vaccination !

Même le lapin d'intérieur peut être exposé à certaines maladies qui sont bien souvent mortelles pour lui. Alors quand on l'aime, on le vaccine ! La visite annuelle c'est aussi l'occasion de faire un check up complet pour démarrer une nouvelle année du bon pied. On pense à contrôler :

  • Ses dents ! Normalement, elles se liment naturellement grâce à l’alimentation en granulés et les bâtonnets à ronger. Si ses dents sont trop longues votre lapin aura des difficultés à manger. Votre vétérinaire peut donc les limer si besoin. 
  • Ses griffes ! Une vie sédentaire en appartement ne permet pas à votre lapin d'user ses griffes naturellement. Si les griffes sont trop longues, il sera nécessaire de lui couper.

Lire aussi --> Pourquoi et quand vacciner son lapin ?

Comment rendre heureux et en bonne santé mon lapin nain ?

L’habitat du lapin nain

Le lapin nain a besoin d’espace. Prévoyez une cage assez grande et assez haute car il aime se dresser sur ses pattes arrières et faire des bonds. On oublie pas de placer la cage à l’abri des courants d’air et de l'agitation. On privilégie un placement contre un mur pour qu’il se sente en sécurité et loin des radiateurs. Séparez les espaces de vie :

  • La litière. Il est important de séparer l’espace litière dans lequel le lapin fait ses besoins des autres espaces. Car une bonne hygiène permet de lutter contre les maladies. Pour apprendre la propreté à votre lapin il doit comprendre que la litière est réservée à ses besoins.
    Vous pouvez choisir des copeaux de bois, de la litière végétale pour une bonne absorption de l’urine. Il faut changer entièrement la litière et nettoyer entièrement la cage au moins une fois par semaine.
  • Le couchage. Prévoyez une petite cabane afin qu’il puisse dormir paisiblement. Préférez le toit plat. Il pourra ainsi dormir dessus également. Pour ce coin sieste mettez de la paille pour que ce soit douillet.
  • La mangeoire. Pour que le foin soit toujours propre il faut mettre une mangeoire dans la cage.
  • L’espace jeux. Maintenir une activité pour votre lapin est essentiel. Vous pouvez mettre des jeux dans sa cage et des pierres à ronger.

Le saviez-vous ? Le lapin aura besoin d'activités et de sorties quotidiennes en dehors de sa cage !

Il existe des cages en duplex, qui prennent moins de place dans votre appartement, et offrent deux espaces séparés à votre lapin.

Les jouets du lapin nain

Les lapins sont des animaux naturellement joueurs et curieux qui auront besoin au quotidien de divertissement pour limiter l’ennui et l’isolement. En effet, vivre dans un environnement limité à un coin repas, un bac à litière et un coin repos peut rapidement développer chez votre lapin des troubles du comportements ( stress, toilettage excessif, agressivité,..), une perte d’activité voire de la dépression. Le divertissement et l’enrichissement sont donc primordiaux pour la santé physique et psychologique de votre animal. Certains lapins préfèreront lancer leurs jouets et courir les récupérer, alors que d’autres préfèreront les pousser. Il est important de fournir à votre lapin des jouets ou installations qui répondent à ses besoins, comme l'envie de mâcher, de déchiqueter ou de creuser comme des :

  • Ballons, balles ;
  • Tunnels ;
  • Arbres ludiques ;
  • Bacs à creuser ;
  • Distributeurs de friandises à faire rouler ;
  • Balles distributeur de foin ;
  • Jouets en bois ou en paille à ronger pour l’entretien de leurs dents.

Le lapin souffre facilement de solitude il faut donc être prêt à lui consacrer du temps ! Le lapin nain a besoin de se dépenser, laissez le gambader dans la maison sous étroite surveillance.

Lire aussi --> Comment divertir et enrichir l'environnement de son lapin ?

La nourriture du lapin nain

Un bon régime alimentaire pour son lapin est composé de :

  • foin de qualité à volonté, dans une mangeoire afin qu’il ne soit pas souillé. Le foin est l'alimentation principale ;
  • granulés, en deux petites prises quotidienne ;
  • fruits et légumes en petites quantités ;
  • l’eau propre et à volonté. Privilégiez le biberon accroché dans la cage. Contrairement à la gamelle le biberon de se renverse pas et offre une meilleure hygiène.

Le saviez-vous ?  Diluer du jus d'ananas dans l'eau du biberon permet de lutter contre les risques d"occlusion intestinale, et de maintenir un bon transit  !

Lire aussi --> Fiche conseil : Les légumes qui sont bons pour votre lapin

Une fois de plus, les associations et refuges sont là pour répondre à vos questions et vous aider à accueillir au mieux votre nouveau compagnon ! Vous êtes prêt à adopter un lapin ? >>> Retrouvez tous nos lapins à l'adoption ici  <<<

----

Lire également --> Guide d'adoption du lapin