Aujourd'hui encore, la France reste la championne d’Europe des abandons … Près de 43 000 animaux ont été adoptés auprès des SPA en 2019. Cette donnée ne tient pas compte des adoptions comptabilisées auprès des associations de protection animale. Hélas, ce chiffre est à comparer avec le nombre d'animaux abandonnés chaque année en France (100 000). Et une fois encore, les abandons auprès des associations de protection animale ne sont pas comptabilisés. Mais quelles sont les raisons de ces abandons ?

Bien qu’adopter plutôt qu’acheter soit un acte en faveur de la protection animale, il doit être l’aboutissement d’une longue réflexion.Connaître les principales causes d’abandon permet de se projeter. Pourriez-vous vous retrouvez dans une situation qui vous pousserait à abandonner votre animal ? 

Chiens, chats, nacs, animaux de la ferme … pourquoi sont-ils abandonnés ?

Chaque année des propriétaires d’animaux décèdent, sont placés en Ephad ou hospitalisation longue durée, ou se retrouvent sans ressources. Ces situations génèrent un certain nombres d’abandons non volontaires. Mais en dehors de ces situations extrêmes, ou de grande précarité, il y a de nombreuses causes d’abandon qui sont beaucoup plus difficiles à comprendre et accepter. 

Lire aussi --> Que deviendra mon animal après mon décès ou mon hospitalisation ?

 

 

Raison n°1 : Le manque de temps

C'est la cause d'abandon qui revient le plus souvent. Et pourtant, nul n'est censé ignorer qu'un animal a besoin que l'on puisse lui consacrer du temps. C'est pourquoi il est indispensable de se renseigner en amont sur les besoins de l'animal et son style de vie. Le chien est une plus grande contrainte que le chat car promener son chien est un rituel essentiel pour son équilibre.

Raison n°2 : Séparation/Divorce

C'est peut-être la raison invoquée la plus triste ... Bien qu'ayant deux maîtres, aucun des deux ne peux ou ne veut le récupérer après la séparation. On ne sait jamais de quoi est fait demain. Alors même si on vous souhaite tout le bonheur du monde, avant d'adopter il faut aussi penser à ce cas de figure (tout comme le décès, l'hospitalisation,...).

Raison n°3 : Le déménagement

Un animal est attaché à son maitre et l'abandon est le pire des traumatismes pour lui. Il fait (doit faire) partie intégrante de votre foyer. A cet effet, ses besoins doivent être aussi pris en compte lors d'un déménagement. Et lorsque cela n'est pas possible, il est essentiel de lui laisser une chance de s'adapter à ce nouvel agencement. En effet, le départ en appartement après avoir vécu en maison est très souvent une cause d'abandon de l'animal et ce bien souvent avant que l'animal ne puisse tester ce nouvel habitat.

Le saviez-vous ? Tout animal est en capacité de s'adapter à un nouvel environnement si tant est que le propriétaire lui donne le temps nécessaire à son nouveau mode de vie et accepte aussi, de son côté, d'aménager son environnement et son temps pour l'aider à passer ce cap.

A lire également -- > Mon chat peut-il être heureux en appartement ?

Raison n°4 : L'allergie

L'allergie revient fréquemment comme cause d'abandon des chats et pourtant aujourd'hui l'allergie se traite ! 

A lire --> L'allergie au chat, quelles solutions ?

Raison n°5 : Problème de santé de l'animal

Un animal peut tomber malade peu importe l'âge. Et les frais vétérinaires peuvent vite s'envoler. C'est pour cela qu'il faut penser à assurer son animal avant qu'il ne tombe malade. 

A lire --> L'assurance santé animale, pour quelles raisons assurer son animal ?

Raison n°6 : Le problème de comportement de l'animal

Cette "raison" revient très souvent notamment pour les chiens. Oui ! Un chiot c'est trop mignon mais sans un minimum d'éducation et de discipline, cela devient vite ingérable. Tellement ingérable que beaucoup préfèrent choisir la facilité. C'est pourquoi il est indispensable de prévoir des temps réguliers consacrés à son éducation avec ou sans un professionnel. Un problème de comportement chez un animal a toujours une explication et un professionnel peut vous aider à identifier la cause et régler les problèmes. Chez le chat, les soucis comportementaux sont très souvent liés à des soucis de sevrage.

A lire --> Agressivité, peur, problème de comportement, le rôle de l'éducation canine - Le sevrage du chaton : une étape cruciale pour l'équilibre du chat

Raison n°7 : Le coût de l'animal

Beaucoup de propriétaires d’animaux sous estiment le coût d’un animal. En effet, aux frais de nourriture s’ajoutent les frais de santé, de garde, d'entretien, d'éducation,...

Pour en savoir plus, à lire --> combien coûte réellement l'acquisition d'un animal 

Raison n°8 : Les naissances non voulues

Encore trop de propriétaires d’animaux ne font pas stériliser leur chat ou leur chien. A l’arrivée d’une portée non voulue, ils ne savent pas quoi faire des petits et choisissent l’abandon (maman comprise dans certains cas).

A lire également-- > Pourquoi faire stériliser son animal ? 

Raison n°9 : L’âge de l’animal

Lorsque l’animal devient adulte les gens se lassent. Le chiot ou le chaton suscitent un intérêt bien plus grand que l’animal adulte et que dire des seniors ? On ne le répétera jamais assez mais un animal n'est pas un jouet mais bien un être vivant qui aura, à certains instants de son existence besoin de plus d'attention et de soin. Mais comme dans une vie de famille/de couple, on les aime pour le meilleur et le pire.

Ce que dit la loi sur l’abandon

L’abandon est assimilé par la loi à un acte de cruauté. Il est donc passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende (article 521-1 du Code pénal). Pour autant cela ne signifie pas que l’abandon soit interdit. Mais il convient de respecter certaines règles. 

La procédure légale d’abandon

Vous devez contacter un refuge SPA proche de chez vous et prendre rendez-vous. Vous pourrez alors confier l’animal à un bénévole du refuge et lui donner toutes les informations utiles concernant l’animal. Les informations concernant le cadre de vie et la santé de l’animal sont nécessaires au refuge. Elles permettent de renseigner un éventuel adoptant sur les besoins, les ententes et les habitudes de l’animal. 

Le processus d’adoption

L’adoption, un acte réfléchi

L’adoption d’un animal doit être :

  • l’aboutissement d’une réflexion et pas un acte impulsif 
  • le résultat d’une réflexion collective à laquelle doivent participer tous les membres de la famille.

Pour aller plus loin, à lire -- > Suis-je prêt à adopter un chien ou un chiot ?

Demander conseil pour une adoption réussie

Vous pouvez contacter un comportementaliste animalier ou un éducateur (pour l’adoption d’un chien). Ces professionnels sauront vous guider dans le choix de l’animal en fonction de votre mode de vie. Les professionnels du monde animal vous aideront également à anticiper l'arrivée de l'animal et travailler son éducation. Cette démarche permet que l’adoption se passe au mieux pour tous les membres de la famille et pour l’animal.

Pour aller plus loin, à lire --> Tout savoir sur le métier de comportementaliste animalier - Qu'est-ce que l'éducation canine? 

Les associations de protection animale et les refuges sauront aussi vous guider dans le choix de votre futur compagnon. Pourquoi ? Car ils pourront vous renseigner sur le caractère de l’animal, ses ententes (chat, chien, enfant,..) et ses besoins.

A lire également --> 6 bonnes raisons d'adopter en association

Savoir se fier à son ressenti

Souvent c’est l’animal qui va vous choisir. N’hésitez pas à rencontrer les animaux en attente d’un foyer. Ils sauront vous charmer et vous convaincre.

Consulter les annonces des animaux à l’adoption

Sur le site du Fonds Saint Bernard vous trouverez des centaines d’animaux en attente d’une famille pour la vie. Consultez les annonces et rapprochez-vous de l’association qui a pris en charge l’animal. Vous pourrez lui demander tous les renseignements utiles. 

Lorsque vous ne trouvez pas d’annonces dans votre département vous pouvez :

  • Consulter les fiches des animaux dont l’adoption est possible « France entière » et voir les modalités avec l’association qui a recueilli l’animal
  • Chercher une association de protection animale proche de chez vous sur l'annuaire du Fonds Saint Bernard. Contactez directement l'association. 

Vous avez pris connaissances des causes d’abandon ? Vous êtes toujours motivés pour adopter un futur compagnon ? Alors vous êtes prêt pour l’adoption ! Ecoutez le message d'Emmanuelle Rivassoux "Adopt don't shop".

Lire également --> Guide d'adoption du chien - Guide d'adoption du chat - Guide d'adoption du lapin - Guide d'adoption du furet - Guide d'adoption du cheval, du poney et/ou de l'âne - Guide d'adoption du NAC - Guide d'adoption de l'animal de ferme