Une association qui sauve un animal de l’abandon ou récupère une portée de chatons doit leur trouver une famille. L’association n’a pas de but lucratif, ce n’est pas un éleveur, ni une entité commerciale, telle une animalerie, qui fait commerce des animaux. Les dépenses sont importantes lorsque l'on se dévoue à la protection animale, et pour pouvoir continuer il faut trouver des leviers financiers.

Pourquoi l'animal à l'adoption, recueilli par une association sans but lucratif fait-il l’objet d’une contribution financière ?

Les associations, au même titre que les refuges SPA, vivent des dons. De plus elles ne bénéficient bien souvent d’aucune subvention. Pour continuer leur combat elles ont besoin de donateurs.
Comme dans un refuge SPA lorsque vous voulez adopter un animal auprès d'une Association de protection animale on vous demandera de régler des frais d'adoption, qui varient en fonction du type d’animal (chien ou chat) et s’il est stérilisé ou non. Cette contribution financière a deux objectifs :
Le 1er : de couvrir une partie des dépenses engagées afin de pouvoir continuer leur action
Le 2è : faire prendre conscience à l'adoptant que l'animal a un coût et qu'il faudra pouvoir faire face aux dépenses de l'animal tout au long de sa vie (nourriture, frais de santé etc ..)
Ce prix est fixe, ce n’est pas une contribution libre. Pour l'Association de protection animale c'est la même chose que dans un refuge SPA, chaque association fixe la contribution demandée pour l'adoption d'un animal. Le prix va varier en fonction du type d'animal (chien, chat, Nac...) et des frais qui ont été engagés.

Pourquoi la contribution n’est-elle pas libre ?

C’est simple, si l’association laissait le choix à l’adoptant du montant à verser pour adopter l’animal, plus aucune asso ne serait encore en exercice à ce jour !  Vous pouvez bien sûr donner plus mais il faudra payer en moyenne 100 euros pour adopter un chat et entre 200 et 300 pour un chien.

En dehors du fait que l’association supporte des coûts de fonctionnement (frais de déplacements pour récupérer les animaux, les emmener chez le vétérinaire, frais de cages pour trapper les chats ou les chiens, les transporter, les isoler .. autres matériels comme des laisses, des abris, des biberons, des plaques chauffantes ou autres pour les chatons qui n’ont plus leur mère, et la liste est encore longue), elle doit supporter des frais de vétérinaires (une première visite pour faire le point sur l’âge et la santé de l’animal, deux visites pour a primo vaccination, l’identification qui est obligatoire et qui s’il n’a pas été faite par l’association sera ensuite à faire faire par l’adoptant, les frais de stérilisation …), si l’animal est en mauvaise santé ou blessé, les frais pris en charge par l’association pour le remettre sur pattes seront vite considérables. et bien entendu à cela s'ajoute les frais de nourriture.

Et bien sûr pendant les jours, les semaines, les mois, passés en attente d’adoption, l’animal est nourri, vermifugé, traité contre les parasites, et tout cela aux frais de l’association et donc généralement, quand les dons ne suffisent plus, aux frais personnels des membres de l’association et de ses bénévoles.

L’association ne fait pas de bénéfices, mais si elle ne peut pas équilibrer ses comptes elle est vouée à disparaître.

Pour certains animaux malades les Associations proposent une adoption contre bons soins et participation libre car elle sait que l'adoptant aura des frais supplémentaires à débourser pour la santé de l'animal et donne ainsi un coup de pouce financier.

Comparaison du coût d'adoption auprès d'une association et auprès d'un particulier

Le coût de l’adoption est donc largement inférieur au coût réel de l’animal supporté par l’association. De plus même si vous n’aviez pas eu à verser des frais d’adoption à l’association, les frais pré engagés par l’association tels que le vaccin, l’identification, éventuellement la stérilisation auraient dû être fait à vos frais et le montant final aurait été plus élevés.  A lire « Combien coûte réellement l’acquisition d’un animal ? »

Une Association va généralement engager pour un chat les frais suivants :
- Identification de l'animal environ 70 euros Nous rappelons que l'identification est obligatoire !
A lire : Pourquoi faire identifier mon animal ?
- Primo vaccination, 2X50 euros environ
- Test FIV/ Leucose environ 100 euros
A lire : Sida et Leucose : tout savoir avant l'adoption
- Stérilisation environ 100 euros (afin de lutter contre la prolifération des chats et la misère)
A lire : Pourquoi faire stériliser mon animal ?
Soit un cout total moyen de 370 euros alors que la contribution financière demandée pour l'adoption d'un chat varie entre 80 et 150 euros !
Si vous adoptez un chat auprès d'un particulier "gratuitement" il faudra donc en moyenne débourser 370 euros pour le faire identifier, vacciner, stériliser ...

                                  

Pensez qu’adopter un animal n’est pas une action anodine dans votre budget mensuel. Le fait de devoir payer pour adopter votre compagnon est déjà une prise de conscience et un premier engagement.

Les Avantages de l'Adoption auprès d'une Association de Protection Animale :

L'animal ayant été confié à une Famille d'Accueil il n'a pas vécu en box ou en cage. Par conséquent il a vécu en appartement ou en maison avec une famille et parfois d'autres animaux. L'association sera ainsi à même de vous en dire plus sur le caractère de l'animal, si celui-ci supporte ou non la solitude, a besoin ou non d'un extérieur, quels sont ses ententes avec ses congénères ou avec d'autres animaux et son comportement avec les enfants .. vous trouverez ainsi l'animal le plus adapté à votre mode de vie.
De plus le fait d'être préalablement testé FIV/Leucose et d'avoir vécu un certain temps au sein de l'Association vous aurez une bonne connaissance de son état de santé.
A lire : vente et don d'animaux, attention aux arnaques sur internet

Retrouvez tous les animaux à l'adoption sur le Fonds Saint Bernard

Qu'est-ce qu'une Association de Protection Animale (PA)?

Une Association PA est généralement régie par la loi de 1901, ou peut être un Fonds de Dotation, ou encore une Fondation pour les Associations importantes.
vous le statut Loi 1901 elle est composée d'un Président(e), secrétaire et Trésorier qui sont tous bénévoles. Il existe de rares associations avec des salariés mais les Associations régionales PA sont des petites structures gérées par des bénévoles.
Elles n'ont pas de refuge ou de structure d'accueil. Les animaux sont accueillis aux domiciles de membres de l'association ou dans les Familles d'accueil qui se sont portées volontaires, toujours bénévolement.
Les structure coûtent cher, doivent respecter la règlementation, et il faut investir dans des travaux chaque année et avoir un espace de quarantaine pouvant accueillir les nouveaux arrivants avant de pouvoir les mettre en contact avec les autres animaux.
Les Associations n'ont pas vocation à faire de bénéfices, les rentrées d'argent viennent couvrir les dépenses, et le cas échéant sont réinvestis pour le sauvetage de nouveaux animaux.
La plupart des membres de l'Association travaillent à côtés et se dévouent à la protection animale sur leur temps libre et en investissant leurs deniers personnels, le tout combiné avec une vie de famille !
C'est pourquoi si vous n'obtenez pas de réponse immédiate il faut être un peu patient et indulgent.

Comment aider les Associations de Protection Animale?

Avant toute chose Adoptez, n'achetez pas ! les refuges sont pleins, les Associations refusent des prises en charge alors aidez les en adoptant un animal.
Vous pouvez aussi faire un don libre ou donnez un peu plus en frais d'adoption, devenir Famille d'accueil  ou vous engager pour la cause animale.
Il y a de nombreuses façon de les aider, retrouvez notre article Comment aider les Associations de protection animale?

Adopter en association c’est sauver une vie et libérer une place pour la prise en charge d’un autre animal. N’oubliez pas que vous contribuez au combat quotidien des associations de protection animale en adoptant un animal sauvé de la rue, de l’abandon, de la maltraitance.

L’adoption doit être un acte réfléchi et un engagement sans conditions sur du long terme.

A lire :
Guide de l'adoption
Campagnes de stérilisation : pour quoi faire ? 
Comment dénoncer le non respect d'une règlementation dans le cadre de la vente ou du don d'un animal ?