L'insuffisance rénale c’est lorsque le rein ne fonctionne plus normalement et ne parvient pas à éliminer les toxines (urée et créatinine) de l'organisme. On en distingue deux types : l'insuffisance rénale aiguë (apparition soudaine) qui peut survenir à tout âge et l'insuffisance chronique (destruction progressive du rein) qui atteint généralement les chiens ou chats âgés. L'insuffisance rénale est la seconde cause de mortalité chez le chat âgé, il faudra donc être vigilant et savoir en détecter les premiers signes. 

Comment détecter une insuffisance rénale ?

Plusieurs symptômes peuvent vous alerter et surtout la combinaison de plusieurs de ces symptômes.

L’animal :

  • Boit beaucoup
  • Urine difficilement
  • Est fatigué voir abattu
  • Mange peu
  • A mauvaise haleine
  • Peut avoir des vomissements et diarrhées
  • A un poil terne et fait moins sa toilette
  • Peut montrer des signes de malpropreté (toujours consulter son vétérinaire pour éliminer l'hypothèse du soucis de santé)

Attention à bien surveiller son poids car la maladie entrainera une perte de poids importante en quelques mois seulement. Votre animal sera souvent anémié et déshydraté mais vous ne vous en rendrez pas forcément compte, vous pouvez le voir à ses muqueuses si celles-ci son pâles. C’est pourquoi le suivi du poids est un très bon indicateur. Pour autant ces symptômes peuvent aussi être la cause d’une autre maladie comme du diabète, un problème de tyroïde etc…

Sachez aussi qu’hélas l’apparition évidente des symptômes se fait lorsque la maladie est déjà bien avancée, généralement 75% du rein est détruit. Le diagnostic du vétérinaire est donc indispensable. Celui-ci réalisera des analyses de sang et éventuellement des radiographies. Le taux d’urée et de créatinine indiqueront immédiatement s’il s’agit d’une insuffisance rénale ou non. Il faudra ensuite commencer un traitement.

Insuffisance rénale : quel traitement possible ?

Une alimentation réduite en protéines et en phosphores est souvent recommandée pour ce type de maladie. La plupart des marques proposent une gamme rénale, essayez en plusieurs pour trouver celle qui sera la plus appétente pour votre animal car il est indispensable qu'il se nourrisse bien. Privilégiez également la nourriture humide pour le maintenir toujours bien hydraté.

En fonction de l'avancée de la maladie, votre vétérinaire vous prescrira des médicaments permettant de réduire les nausées, diarrhées, sensation d’écœurement, et qui aideront le rein à l’élimination des toxines. Si l’animal souffre de calculs rénaux ceux-ci devront être éliminés par la prise de diurétiques pour libérer le fonctionnement de la vessie. Les analyses de sang doivent être répétées régulièrement afin de pouvoir juger de l’efficacité du traitement et pouvoir l’adapter en fonction des premiers résultats. Lorsque l’état de l’animal s’améliore les prises de sang et analyses d’urine seront espacées. A la moindre dégradation de l’état de l’animal il faut le ramener de toute urgence chez le vétérinaire. Dans ce cas de figure, votre vétérinaire sera peut être amené à mettre votre animal sous perfusion pour filtrer le sang et l'aider à éliminer les toxines.

Bien entendu l’âge de l’animal, le stade de la maladie lors de la mise en place du traitement et la cause de la maladie déterminera le pronostic de l’animal. Dans tous les cas si l’animal répond favorablement au traitement et que le rein fonctionne à nouveau gardez à l’esprit que le rein est endommagé et ne peut pas être réparé il faudra donc suivre à la lettre le traitement et les conseils du vétérinaire et être très vigilant à l’apparition de nouveaux symptômes.

Quelles sont les causes de l'insuffisance rénale ?

L’insuffisance chronique est généralement une conséquence de la vieillesse car le rein s’est détérioré peu à peu. Il est néanmoins important de souligner qu'une alimentation de bonnes qualité et pauvre en sel permet de prévenir et de diminuer les risques de soucis rénaux chez votre animal. Il est donc essentiel de demander conseil à votre vétérinaire ou à une association afin de donner dés le départ une bonne alimentation à votre animal. L’insuffisance rénale aigüe peut avoir, quant à elle, différentes causes.

L'insuffisance rénale aigüe peut effectivement est causée par :

Dans certains cas une intervention chirurgical peut s’avérer nécessaire.

Insuffisance rénale : quelle prévention ?

Quelque soit la cause et le type d'insuffisance rénale, ne condamnez pas votre animal ! En effet, un animal malade même âgé peut être pris en charge et peut vivre sans gène ni souffrance encore plusieurs années s'il suit un traitement adapté. Ne négligez donc pas la visite de contrôle annuelle chez votre vétérinaire surtout si votre animal est âgé (10 ans et plus chez le chat, 7 ans et plus chez le chien en fonction de sa taille). Pensez à demander à votre vétérinaire un bilan chat ou chien senior lors de sa visite annuelle. Plus la maladie est détectée tôt et moins le rein aura été atteint.

Une alimentation saine et pauvre en sel permet de préserver les reins de votre animal et de prévenir des maladies rénales et urinaires (surtout chez le chat). Cette alimentation sera, certes, plus chère à l'achat mais elle protègera votre animal sur le long terme et vous évitera de nombreux passage chez le vétérinaire pour des soucis mineurs (cystite,..) ou majeurs (insuffisance rénale,...).

Enfin, pensez à souscrire une mutuelle pour votre animal afin que ses frais de santé soient pris en charge lorsqu’il vieillit (la souscription pour un animal âgé ou déjà malade n’est pas possible). Les analyses de sang et d’urine dans le cas d’une insuffisance rénale atteignent facilement 200 à 400 euros (en fonction chat ou chien).

> Lire aussi : Pour quelles raisons assurer son animal ?