Emmanuelle Rivassoux devient la marraine du Fonds Saint Bernard. Sensible aux animaux et à l’adoption, elle a décidé de soutenir le Fonds Saint Bernard et de lui prêter son visage, ainsi que celui de son âne Pépito, lui même adopté !

Emmanuelle Rivassoux est la complice de Stéphane Plaza dans son émission « Maison à vendre ». Dans cette émission, bonne humeur, simplicité et bienveillance. Architecte d’intérieur et figure médiatique, la jeune femme œuvre la semaine à Paris mais le week-end, elle vit au grand air avec son beagle, son âne et sa chèvre naine, tous deux adoptés à l’âge de 10 ans.

« Quand le Fonds Saint Bernard m’a contactée pour que je devienne leur ambassadrice, j’ai immédiatement répondu un grand oui car au travers des actions de ce fonds de dotation (organisme à but non lucratif), on aide en réalité toutes les associations de protection animale ! L’union fait la force, plus que jamais à l’ère des réseaux sociaux. C’est d’ailleurs le principe clef du Fonds Saint Bernard, 100% bénévole et 100% gratuit pour les associations et les adoptants.

La démarche du Fonds Saint Bernard est simple mais il fallait y penser ! Centraliser toutes ces associations et ces bénévoles qui œuvrent sur le terrain à petite échelle, en partageant à grande échelle, ainsi on démultiplie les chances d’adoption de chacun des animaux.

Comment les gens peuvent-ils aider ces animaux ? Tout simplement en partageant l’information, au travers notamment de leur précieuse communauté sur les réseaux sociaux. Plus on partage, plus ce petit chien abandonné à Bordeaux a de chance de trouver une famille pour l’accueillir à Lille par exemple. Le principe du ‘’Vu par le plus grand nombre’’. 

Le Fonds Saint Bernard veut sensibiliser un maximum de personnes sur le travail des associations de protection animale et l'importance de l'adoption responsable (privilégier l'adoption à l'achat en adoptant un animal abandonné et en lui offrant un nouveau foyer).

Avec le Fonds Saint Bernard et Emmanuelle Rivassoux, l'union fait la force !

C’est cette union de plusieurs associations et ce partage sur les réseaux sociaux qui m’a tout de suite plu. Chacun peut participer, même si on ne peut pas donner un peu d’argent pour la protection animale ou un peu de son temps, et bien en un clic vers sa communauté, on apporte son aide. Moi même j’utilise beaucoup les réseaux sociaux, j’y partage ma vie pro et ma vie perso, je suis heureuse de mettre cet outil médiatique au profit des animaux et je suis certaine que ma communauté va me suivre dans cette belle aventure ! Il faut savoir qu’en parallèle de l’adoption le Fonds Saint Bernard mène également d'autres actions pour les animaux. »

En moins d’un an le Fonds Saint Bernard a déjà réuni plus de 70 associations, actuellement il y a plus de 500 animaux à l'adoption, des chats, des chiens, des chevaux mais aussi des lapins ou des chèvres...
Pour que le Fonds Saint Bernard grandisse encore plus, il y a beaucoup d’actions à mener, notamment auprès du grand public. S’entourer d’une personnalité médiatique et influente est importante dans la vie d’une association. Emmanuelle Rivassoux est connue du grand public, reconnue par les professionnels et surtout elle aime profondément les animaux.

Tout comme Emanuelle Rivassoux vous souhaitez aider les animaux ?

Rejoignez vite la communauté du Fonds Saint Bernard sur Facebook et sur Twitter pour donner de la voix à ceux qui n'en n'ont pas

 

Lire aussi 

Comment aider les associations de protection animale ?
Proposer mes compétences pour aider une associations
Devenir famille d'accueil
Devenir bénévole
Nous faire un don
Soutenir nos projets